Un soleil pour les oiseaux

Quelques tournesols dans votre jardin feront le bonheur des yeux et aussi celui des oiseaux. / © Flora Press / biosphoto

Installez un tournesol dans votre jardin ! Facile à cultiver, cette belle plante fera le bonheur des oiseaux en automne comme en hiver.

Avatar de Frédéric Lisak
- Mis à jour le
Article d'origine par

Selon les régions, on l’appelle reine soleil, grand soleil, fleur du soleil... Tout cela parce que le tournesol a une forme qui ressemble à l’astre du jour avec une tête couronnée à l’or fin. D’autres l’ont baptisé vire-soleil, tourne-au-soleil et tourne-soleil qui a fini par donner tournesol parce que ses fleurs regarderaient et suivraient le soleil dans sa course.

Or, si vous surveillez attentivement une fleur de tournesol, vous constaterez rapidement que cette dernière affirmation est fausse. Le matin, l’inflorescence regarde bien le soleil, mais ensuite, elle ne le suit pas. Par contre, les boutons floraux y arrivent très bien ! Cela permet de supposer que les anciennes variétés avaient bel et bien ce pouvoir, mais qu’en sélectionnant des inflorescences de plus en plus grosses, l’homme les a rendues impotentes.

Certaines variétés de graines de tournesol contiennent jusqu’à 80 % d'huile ! Pas étonnant que cette plante soit cultivée à grande échelle. Au jardin, il pousse facilement et, de plus, ses graines nourrissantes feront le bonheur des oiseaux.

Le tournesol, soleil des oiseaux

© Otmar Diez / Biosphoto

Huile et couleur

Les ancêtres du tournesol poussaient dans les grandes plaines d'Amérique du Nord. Importée en Europe dès le XVIe siècle, cette plante ne sera reconnue pour ses multiples vertus qu’au XIXe siècle, époque où l’on commence enfin à extraire son huile. Depuis, sa place dans notre alimentation et dans celle du bétail n’a cessé de croître.

On peut aussi utiliser le tournesol pour teindre la laine en un beau jaune doré. Préparez une décoction de cinq têtes fleuries de tournesol pour 10 litres d'eau pendant 10 minutes. Laissez refroidir et macérer 12 heures. Faites chauffer de la laine blanche pendant 1 heure à 90 °C dans une solution d’alun à 20 % (20 g d’alun à trouver chez le droguiste et 6 g de crème de tartre pour 1 l d’eau). Sortez la laine de cette solution et plongez-la dans le bain de teinture. Laissez macérer 24 heures.

Le tournesol, soleil des oiseaux

Marche à suivre pour semer des graines de tournesol en pleine terre

Semis simplissime avec le doigt

Dans de la terre fine, semez une graine tous les 30 cm environ à 4 à 5 cm de profondeur, simplement en réalisant un trou avec votre doigt. Pensez à bien arroser durant toute la période de germination.

Très vite, deux gros cotylédons vont apparaître. Il faut bien les protéger des limaces et du froid... Vous pouvez ensuite repiquer vos plants à 70 cm les uns des autres dans vos massifs fleuris plutôt qu’en bordure car le tournesol pousse haut.

Tuteurez les tiges très tôt, sinon les grosses pluies orageuses de l’été risquent de les coucher. Et bientôt apparaîtront très haut de magnifiques fleurs soleils.

Le tournesol, soleil des oiseaux

Mangeoire express : une bouteille en pet et quelques graines de tournesol, le tour est joué !

Mangeoire express en bouteille

Matériel

  • une bouteille en pet de 1,5 l
  • un cutter
  • de la ficelle
  • des graines de tournesol bien sèches

Vous pouvez récolter vos propres graines de tournesol et les mettre de côté en attendant l'hiver. Le moment venu, taillez une fenêtre dans une bouteille vide (3 côtés seulement sont à découper, le bas, la gauche et la droite). Rabattez cette fenêtre vers l'extérieur et vers le haut en pliant le plastique de façon à créer à la fois un toit et un accès vers l’intérieur.
Dévissez le bouchon, coincez-y une ficelle puis revissez. Remplissez de graines, accrochez... C’est prêt ! Mais attention à ne nourrir les oiseaux que par grands froids ou par temps de neige.

Le tournesol, soleil des oiseaux

Offrir ses têtes de tournesols aux oiseaux

Têtes clouées pour les oiseaux

En automne, de nombreux passereaux qui font leurs réserves pour l'hiver sont friands de graines riches en graisse. Vous pouvez clouer les têtes de tournesol sur un piquet coupé en biais (pour que l’eau puisse s’écouler). Pour les verdiers et les chardonnerets, ce sera la fête ! Et si vous voulez privilégier les mésanges acrobates, suspendez-les à un fil de fer.

De la graine au géant

Comme le pissenlit, la pâquerette ou son proche cousin le topinambour qui produit des tubercules au goût d’artichaut, le tournesol appartient à la famille des composées. Ce qu'on prend pour une fleur unique est un assemblage de dizaines ou de centaines de fleurs indépendantes. D’où la profusion de graines!

Le tournesol, soleil des oiseaux

Graines de tournesol / © Koosen / Fotolia

La graine Très riche en huile, elle contient aussi des protides, des glucides, des vitamines, des sels minéraux (du calcium, du fer, du phosphore et du potassium). Mais sa vraie richesse, c’est son «embryon», véritable plante en miniature qui attend son heure pour pouvoir se déployer.

Le tournesol, soleil des oiseaux

© dule964 / Fotolia

La plantule Une fois mise en terre et surtout bien arrosée, la graine va se fendre et émettre une première petite racine appelée radicule. Puis une jeune tigelle va apparaître. Tout cela nécessite beaucoup d’énergie, apportée par les deux cotylédons, sortes de sacs contenant les réserves nutritives.

Le tournesol, soleil des oiseaux

© yevgeniy11 / Fotolia

La fleur Bientôt, les feuilles, avec la photosynthèse qui permet la fabrication de la sève élaborée grâce au soleil, et les racines, qui puisent dans le sol la sève brute, prennent le relais des cotylédons. La tige s’allonge, de nouvelles feuilles s’étalent et la plante grandit, grandit... La fleur sommitale ne va pas tarder à pointer.

La plante géante Avec sa taille XL, le tournesol se retrouve très souvent au-dessus de toutes les autres plantes du jardin. Le plus grand individu connu, cultivé en Angleterre en 1975, a atteint 6,54 m de haut... Quant à la plus grosse tête récoltée, elle contenait très précisément 2362 graines contre 100 pour une inflorescence normale.

Couverture de La Salamandre n°222

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 222
Juin - Juillet 2014
Article N° complet

Réagir