Top chrono, les canards !

© Patrick Luneau

Il y a plein de canards plongeurs sur le lac, des bons comme des mauvais. Lequel restera le plus longtemps sous l'eau ? Concours.

Avatar de Patrick Luneau
- Mis à jour le
Article d'origine par

En novembre, en décembre, les colverts, grèbes, foulques et autres oiseaux d'eau qui vivent toute l'année sur nos lacs sont rejoints par de grandes troupes de canards hivernants. Des fuligules morillons et milouins par centaines, parfois par milliers. Des nettes rousses aussi, des garrots à œil d'or, parfois des fuligules milouinans ou un nyroca. Les uns se nourrissent d'algues, les autres plongent à la recherche de poissons ou de moules zébrées.

Qui parmi eux remportera aujourd'hui le trophée du lac ?

Certains d'entre eux, dits canards de surface, se contentent de basculer le corps en avant pour se nourrir sous la surface… mais beaucoup d'autres plongent carrément jusqu'à 8 ou 10 mètres de profondeur en faisant des apnées remarquables. Qui parmi eux remportera aujourd'hui le trophée du lac ?
Bravez la grisaille, enfilez manteau, gants et bonnets, glissez votre guide sur les oiseaux dans une poche et attachez vos jumelles autour du cou. Arrivé au bord de l'eau, commencez par identifier vos champions potentiels, observez-les à l'œuvre puis dégainez votre chronomètre. Dressez un tableau des différents compétiteurs puis classez-les selon la durée de leurs plongées.
Et surtout, n'oubliez pas de vous lancer des paris entre amis ou parents, pourquoi pas avec des gages amusants, histoire de pimenter le championnat.

Qui va gagner ?
Top chrono, les canards

chronomètre

Matériel

  • Un chronomètre, une montre ou un smartphone
  • Un plan d'eau
  • Des canards
Top chrono, les canards

Fiche de championnat du monde des oiseaux en apnée

Comment faire

Faites une liste des différentes espèces présentes sur le lac… en excluant celles qui ne plongent pas complètement. Le canard colvert par exemple bascule sans s'immerger complètement : c'est un canard de surface à mettre hors concours.

Chronométrez trois plongées par espèce et ne considérez pour chacune que le meilleur score. Puis établissez le classement des meilleurs apnéistes.
Ici un cormoran. Plonge-t-il ? Là un grèbe huppé, nettement moins coloré qu'au printemps… mais néanmoins excellent pêcheur.

Et encore…

Certains canards sont particulièrement actifs entre le crépuscule et l'aube. Morillons et milouins par exemple ne plongent pas très assidûment durant la journée : ils dorment la plupart du temps. De nuit en revanche, ils enchaînent les apnées à un rythme parfois endiablé. Revenez les voir le soir ou même en pleine nuit. Profitez des éclairages urbains ou d'une belle pleine lune pour admirer leurs exploits.

Règles d'or

Evidemment, il ne serait pas très sage d'essayer de faire mieux que les oiseaux. L'apnée est une activité dangereuse pour l'homme… même en été dans une eau agréablement tempérée.

Couverture de La Salamandre n°231

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 231
Décembre 2015 - Janvier 2016
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir