Temps de chien pour le loup

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

loup

Une partie des loups qui font leur retour en Europe seraient des hybrides issus de croisements avec des chiens errants? Comment protéger le loup sauvage Canis lupus si ce n’en est pas vraiment un? Le blog Mediapart relaie l’incroyable imbroglio génétique, politique, législatif et même financier que certains voudraient alimenter.

Plus du tiers des loups de Toscane, en Italie, seraient des hybrides. Seulement 5 à 10% selon d’autres voix universitaires. Peu importe les chiffres, comment distinguer les loups sauvages qui recolonisent l’Europe des hybrides au statut légal non précisé ? C’est l’immense polémique que veut relayer la blogueuse Françoise Degert sur le célèbre site d’investigation français Mediapart. Elle annonce que pour ce faire, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le lobby en faveur des grands prédateurs (LCIE) voudraient étendre la protection du loup aux hybrides en modifiant la Convention de Berne. Le comité permanent de cette convention internationale relative à conservation de la vie sauvage et du milieu naturel se réunit en ce moment, du 2 au 5 décembre, à Strasbourg. Affaire à suivre… ou à démentir.

Source et article complet sur Mediapart.

Image : Wikipedia

Articles sur le même sujet

Réagir