Semez des radis-taupes

Semer des radis sur les taupinières ! / © Patrick Luneau

Ne rouspétez plus contre la taupe qui défonce votre pelouse. Profitez-en plutôt pour improviser plein de petits potagers. A vos radis!

Avatar de Patrick Luneau
- Mis à jour le
Article d'origine par

Ça y est, encore de nouvelles taupinières ce matin dans votre gazon de jardin. Ô rage, ô désespoir… L'auteur de ce vandalisme peut être une taupe croqueuse de lombrics ou un campagnol terrestre friand de tubercules. Dans un cas comme dans l'autre, cela ne change pas grand-chose à votre problème… sinon que le campagnol pourrait en outre s'attaquer aux carottes de votre potager ou aux racines d'un arbre fruitier. Pour en revenir au gazon, que faire pour rebondir de manière créative ? Eh bien je vous propose ni plus ni moins d'en profiter pour semer des radis sur la terre remuée. Bien sûr, le mammifère fouisseur ne manquera pas de venir bousculer quelques-unes de vos plantations. Alors ne mettez pas tous vos œufs dans la même taupinière…

Matériel

  • Une taupe en pleine forme
  • Un sachet de graines de radis
  • Un râteau

Comment faire

semer des radis sur une taupinière

Etape n°1 pour semer des radis sur une taupinière / © Patrick Luneau

Choisissez de préférence les taupinières les plus grosses de votre jardin. Egalisez la butte avec votre main ou à l’aide d'un râteau.

semer des radis sur une taupinière

Etape n°2 pour semer des radis sur une taupinière / © Patrick Luneau

Espacez vos graines de radis de 2 cm puis enfoncez-les du doigt à 1 cm de profondeur.

semer des radis sur une taupinière

Etape n°3 pour semer des radis sur une taupinière / © Patrick Luneau

Arrosez régulièrement. Après quelques jours les radis développent des feuilles.

semer des radis sur une taupinière

Etape n°4 pour semer des radis sur une taupinière / © Patrick Luneau

Soyez patients puis surprenez vos amis en les invitant à déguster du fameux radis-taupe.

Et encore ?

Pour éviter que l’animal ne vienne éparpiller votre mini-jardin, trouvez le trou de la taupinière en dégageant la terre. Enfoncez-y un gros caillou. Celui-ci risque fort de décourager votre actif tunnelier lors de son prochain déblayage.

Il est conseillé de semer sur plusieurs taupinières pour s’assurer au moins une récolte.

Soyez fou, plantez des salades ! Plus lentes à pousser, elles n’en seront pas moins délicieuses. Vous aurez inventé la laitue-taupe.

Le jeu des taupinières

Taupe: Galerie verticale au centre de la taupinière

Taupe: Galerie verticale au centre de la taupinière

La taupe a de la suite dans les idées. Ses monticules sont alignés, bien espacés et généralement de même taille et
de forme arrondie. Cherchez du doigt la galerie d'évacuation de la terre. Elle est située à la verticale de chaque petit Vésuve brun.

Campagnol terrestre: Galerie oblique au bord de la taupinière

Campagnol terrestre: Galerie oblique au bord de la taupinière

Le campagnol terrestre fait des monticules de manière désordonnée, souvent accolés les uns aux autres. Leur forme est aplatie, leur grandeur variable. Quant à la galerie, elle est oblique et située au bord du monticule.
C'est bon, vous êtes prêt ? A vous maintenant de jouer pour reconnaître à coup sûr les tas de terre des uns comme des autres…

Les vraies et fausses taupes

Trois bêtes fouisseuses sont susceptibles de creuser des galeries dans votre jardin. Présentations.

Taupe

Taupe / © Fotolia

La véritable taupe

Ce mammifère extrêmement discret ne sort pratiquement jamais des galeries qu'il creuse sous terre grâce à des pattes avant en forme de pelle. Cousine de la musaraigne ou du hérisson, la taupe est un insectivore qui se nourrit de lombrics et de larves souterraines. Son goût pour les larves de plusieurs coléoptères ravageurs des cultures en fait une alliée appréciée du jardinier. Elle ne prolifère pas et forme un nombre de monticules qui reste raisonnable.

Grillon-taupe ou courtilière

Grillon-taupe ou courtilière / © Fotolia

La taupe-grillon

Etrange insecte que la courtilière au corps de taupe. Cette bête spectaculaire peut atteindre 5 cm de long. Elle vit elle aussi toute sa vie dans des galeries creusées avec ses pattes fouisseuses. La courtilière dévore beaucoup de larves ravageuses de cultures mais occasionne aussi elle-même des dégâts si bien qu'elle a été classée comme nuisible à éradiquer à large échelle. Aujourd'hui elle est presque devenu une rareté qui veille sur ses œufs et soigne ses larves dans une chambre souterraine.

Campagnol terrestre

Campagnol terrestre / © Fotolia

Le rat taupier

Aussi appelé à tort taupe grise, le campagnol terrestre est l'ennemi public numéro 1 de nombreux agriculteurs et jardiniers. Arvicola terrestris est friand de racines souterraines et peut provoquer des dégâts dans les vergers. Le campagnol terrestre est sujet à des pullulations cycliques avec une abondance de monticules qui peuvent rendre inutilisables des pâturages entiers. Mais il ne faut pas utiliser de produits chimiques pour l'éliminer sous peine de tuer milans, hermines, buses et autres très utiles prédateurs.

Retrouvez bien d'autres idées de bricolages et une multitude d'activités nature dans notre guide de La nature en famille au printemps.

Accédez à toutes nos activités famille.

Retrouvez tous nos bricolages.

Couverture de La Salamandre n°234

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 234
Juin - Juillet 2016
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir