Les 7 commandements pour se faire piquer par un insecte

Article extrait du dossier Moustique, ennemi public?
© Ambroise Héritier

Maso, curieux ou un peu fou ? Voici sept commandements si, plutôt que les éviter, vous préférez vous faire bouffer par les moustiques.

Avatar de Nicolas Sauthier
- Mis à jour le
Article d'origine par

Des pieds tu sentiras

Une bonne transpiration, des chaussettes que l’on conserve trois ou quatre jours dans ses baskets imperméables : rien de tel pour attirer à des kilomètres à la ronde vos bourreaux ailés et femelles. Une haleine chargée participe à la phase d’approche. L’appel du gaz carbonique est irrésistible.

La cocotte tu pueras

Déserter la douche, le sacrifice en vaut la peine. Mais s’asperger de parfum, d’eau de Cologne, d’après-rasage, de produits cosmétiques, c’est encore mieux. Parmi les senteurs qu’ils préfèrent, les solutions florales. Ne lésinez pas sur la quantité, la qualité importe peu.

Dessin humoristique sur comment se faire piquer par un moustique

© Ambroise Héritier

Du fromage tu abuseras

La bière au coin du barbecue, un fromage relevé tel un mémorable Limburger : le cocktail vous placera en première ligne. Brevibacterium linens, la bactérie utilisée comme ferment, est aussi à l’origine de nos odeurs corporelles les plus attractives pour les moustiques. Et les buveurs de canettes, études à l’appui, partent favoris s’ils s’imbibent avec application.

Dessin humoristique sur comment se faire piquer par un moustique

© Ambroise Héritier

En sombre tu te vêtiras

Même en plein cagnard, portez des habits bleu foncé ou noirs. Choisissez-les supermoulants. Ainsi, se fiant aux quelque 500 facettes qui composent chacun de ses deux yeux avec une vision à 220 degrés, Dame moustique et ses suivantes ne risquent pas de vous rater.

Dessin humoristique sur comment se faire piquer par un moustique

© Ambroise Héritier

Churchill tu visiteras

La ville de Churchill, au Canada, devient votre destination obligée. Ses ours polaires, ses bélugas, son aéroport – seul moyen d’accès avec le train dans cette zone subarctique – et ses maringouins ! On estime à 12,5 millions d’individus par hectare la densité d’ Aedes hexodontus . De purs combattants qui ne craignent ni le vent ni le froid. Garanti ou remboursé !

Dessin humoristique sur comment se faire piquer par un moustique

© Ambroise Héritier

Du sport tu pratiqueras

Faites six fois le tour du camping, de la place de pique-nique, du quartier d’habitation. Agitez les bras pour suer et criez « Piquez-moi, piquez-moi ! » Vous perdrez sans doute quelques calories prises lors de votre dernière grillade, mais serez surtout traqué par une horde de Culex . Ceux-ci repèrent en effet leur victime à ses mouvements et aux déplacements d’air. La sieste dans le hamac ou la chaise longue, du temps gâché !

Dessin humoristique sur comment se faire piquer par un moustique

© Ambroise Héritier

Des médocs tu avaleras

Passons aux choses sérieuses. Avalez une bonne dose de stéroïdes prisés des amateurs de gonflette, ainsi qu’une poignée de médicaments anti-cholestérol. Ne bougez plus, souriez pour la photo : peut-être réussira-t-on à vous deviner derrière le nuage de moustiques qui se pointe.

Dessin humoristique sur comment se faire piquer par un moustique

© Ambroise Héritier

Et maintenant, soigne-toi !

Boursouflé, les mains piquées attachées dans le dos pour éviter de vous gratter jusqu’au sang, vous avez réussi. C‘est fait. Maintenant, on ne joue plus, on se soigne. De nombreux onguents, anti-histaminiques notamment, sont vendus en pharmacie. Côté approche naturelle et empirique, voici quelques astuces qui calment : frotter l’endroit de la piqûre avec un bout de savon de Marseille ; placer sa tasse de café brûlant quelques secondes sur la piqûre, la chaleur réduira la démangeaison. A l’inverse, tamponnez le bouton avec un glaçon.
Parmi les alternatives qui soulagent, citons le déo roll-on ou la crème anti-hémorroïdes. L’application de vinaigre au peroxyde de zinc semble appréciable, même si l’effet calmant n’est pas médicalement prouvé.

Vous en avez eu assez? Désormais, prenez toutes les mesures pour écarter les moustiques de votre lieu d'habitation.

Couverture de La Salamandre n°199

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 199
Août - Septembre 2010
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir