Retour sur une couverture

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Publié par

Quelques essais pour la couverture 227 sur le son

Représenter visuellement le son. Quel sacré défi pour le graphiste de La Salamandre ! Retour sur la création d’une couverture peu ordinaire, celle de notre dernier numéro.

Avant chaque parution, super-Jean-Luc-Wisard propose à l’équipe de la rédaction des essais de couvertures qu’il a mijotés dans son laboratoire de graphiste. Fin février, tout le monde se penche sur l’ordinateur. Le suspense est au rendez-vous comme à son habitude. Quelle apparence aura la prochaine couverture, carte de visite de la revue ? On découvre alors une grande diversité de pistes. Les effets graphiques confèrent à l’image une vibration presque sonore. Avant de remiser les brouillons définitivement dans les placards, nous avons choisi de partager avec vous une partie d’entre eux.

Et vous, laquelle préférez-vous ?

Essai 1Essai 2

Ici, on entendrait presque les sons émaner de la prairie printanière ou du sous-bois forestier. Mais on pourrait aussi croire que ces émanations sont… des odeurs !

 

Essai 3couv5

Alors, on pourrait y faire figurer un animal ? Avec le risque de faire croire à un dossier sur le chanteur vedette…

 

Essai 5Essai 6

Sinon, on pourrait y insérer un QR Code ? Ou mettre plus de rythme sur l’image ? A ce propos, les avis sont très personnels. Certains considéreront une image comme trop saturée et donc statique. Au contraire, d’autres trouveront qu’elle bourdonne de sons et est plus vivante que jamais…

 

Essai 7Essai 8

Un peu d’audace ! Un peu trop peut-être, concernant l’araignée… Et ces deux mignons insectes seraient à éviter directement après un numéro spécial bourdons.

 

Essai 9Essai 10

Pourquoi pas un casque audio ? Un peu trop technologique au goût de certains. Il intellectualise le son et instaure une distance entre lui et nous.

 

Essai 12Essai 11

Alors, des casques plus « graphiques » ? Ou bien rajouter des onomatopées, le langage incontournable et efficace des BD.

 

Quel choix cornélien !

Alors que nos cerveaux bouillonnent et se désespèrent, Jean-Luc découvre la perle rare. Une grive engagée dans un élan lyrique d’une rare expressivité, à faire frissonner la forêt. Le choix est fait ! Un petit tour de magie et notre graphiste rajoute les fameuses ondes qui parcourront tout le numéro.

Couverture numéro 227

L’Orchestre des animaux (n°227)

A feuilleter ici.

Articles sur le même sujet

Réagir