Rencontrez les fourmis sur le terrain

Article extrait du dossier Fourmi land
Les reines fourmi sont facilement repérables à leur grande taille par rapport aux ouvrières. / © Dominique Mertens

Vous souhaitez rencontrer les fourmis des bois en vrai ? Rendez-vous en forêt, de la plaine jusqu'à 2000 m d'altitude. Observations à ne pas rater et consignes à respecter.

Avatar de Fleur Daugey
- Mis à jour le
Article d'origine par

Saluez les reines

Le réveil printanier a lieu entre mars et avril. C'est le meilleur moment pour voir des reines. Elles viennent se réchauffer avec les ouvrières à la surface du nid. Balayez la masse de fourmis du regard. Vous repérerez aisément des fourmis plus grosses, au gastre luisant. Leurs Majestés !

Dessin de fourmi à la loupe

Pour bien admirer une fourmi à la loupe, tenez-là par une patte. / © Dominique Mertens

Serrez-lui la pince

Pour manipuler une fourmi sans risquer de la blesser ou de la tuer, laissez-la monter sur votre index. Une fois qu'elle y est, immobilisez doucement une patte avec votre pouce. Vous pouvez ainsi l'observer facilement à la loupe. Si vous ne possédez pas cet outil, regardez dans vos jumelles à l'envers : agrandissement garanti.

Dessin de fourmi se coupant les ailes

Observerz une reine fourmi en train de se couper les ailes / © Dominique Mertens

Faites les voyeurs

Le vol nuptial des fourmis des bois se déroule en juin-juillet lors des journées chaudes et ensoleillées, en fin de matinée ou en début d'après-midi. Sur les dômes, on peut voir des sexués ailés prêts à l'envol. Les accouplements ont lieu dans des prés. Si vous en trouvez, vous aurez peut-être la chance d'observer ensuite une reine en train de se couper les ailes. Cela voudra dire qu'elle a été inséminée et se débarrasse de ces appendices devenus inutiles. Observez son comportement. Elle opère des mouvements de va-et-vient pour sectionner l'aile sur une ligne de cassure.

Dessin de fourmi produisant un jet d'acide

Admirez une fourmi en train d'envoyer un jet d'acide formique / © Dominique Mertens

Admirez les jets

Les fourmis se défendent en projetant de l'acide formique par l'extrémité de leur gastre. Placez-vous à côté du dôme et à contre-jour puis passez la main à 10 cm au-dessus des ouvrières pour projeter une ombre. Vous verrez alors les jets d'acide qu'elles envoient et percevrez une odeur de vinaigre. Observez aussi leur comportement de défense : abdomens en joue, mandibules écartées. Laissez-les asperger une fleur de campanule. Après quelques instants, les points atteints par l'acide se décolorent. Ne répétez pas l'expérience, cela évitera de perturber inutilement la fourmilière.

Suivez le trafic

En observant les pistes qui partent des gros nids principaux, vous pourrez assister au manège incessant des fourrageuses. Elles apportent des aiguilles pour la construction, ramènent un morceau de chenille ou arborent un gastre gonflé par le miellat de puceron. Parfois, il est même possible de voir une ouvrière en train de transporter un cocon jusqu'à un nid d'été provisoire.

Observez les fourmis transporter des choses jusqu'à la fourmilière, comme ici un cocon. / © Dominique Mertens

Aller plus loin

Faites un tour sur le forum des passionnés de fourmis: myrmecofourmis.com

Couverture de La Salamandre n°206

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 206
Octobre - Novembre 2011
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir