Pommiers sauvages

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

pommier-sauvage

Des chercheurs se penchent sur les pommiers sauvages de la vallée du Rhin. Ou comment conserver ce fruitier autochtone qui n’est pas l’ancêtre des cultivars domestiques.

Les pommiers sauvages (Malus sylvestris pour les intimes) se portent plutôt bien dans les forêts de la vallée du Rhin, en Alsace. L’analyse génétique de 255 individus provenant de six forêts différentes révèle une bonne conservation du génome. Bonne nouvelle car cela montre une faible hybridation avec les cultivars domestiques, la menace principale pour ce fruitier indigène. Les densités observées comptent parmi les plus importantes en Europe. Grâce à ces résultats, on connaît mieux l’histoire de ces forêts alluviales et on dispose d’informations précieuses pour la conservation de ces pommiers patrimoniaux.
D’après PLoSONE 9(5)

Dessin : Ambroise Héritier à retrouver en entier dans la prochaine Salamandre 224

Articles sur le même sujet

Réagir