Poissons interrogation

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

le dessin de la semaine

« Lorsque mars impose ses froides journées, une hirondelle, ou même une cinquantaine, ne fait pas le printemps. Je cherchais des sujets à dessiner au bord du plan d’eau. Si possible pas un oiseau, pour changer. Mais sans le soleil pour les réchauffer, ni papillons, ni lézards ne montraient le bout de leur nez. Je me suis dit qu’à l’abri du vent, j’aurais une chance de croiser une grenouille ? Et là, un groupe de petits poissons m’est apparu comme par magie sous la surface de l’eau claire. J’ai sorti le crayon, sans savoir de quelle espèce il s’agissait. Et ainsi j’étais libre de les dessiner tels que les voyais, découvrant les formes et les motifs sans préjugés, en laissant de côté les lignes non visibles sur le terrain. Ensuite, une fois rentré chez moi, j’ai pu les identifier. C’était des goujons. »

Pagney (Jura), 27 mars 2015.

par Nick Derry

Retrouvez l’artiste britannique qui vit à Besançon sur nickderry.webs.com.

Articles sur le même sujet

Réagir