Quand passe le voilier flamboyant – étape#13

© Jean-Philippe Paul

Approchons-nous de ce minuscule cerf-volant parmi les pissenlits. C'est le flambé, un magnifique papillon digne d'un jardin tropical.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Qu'il est généreux ce soleil d'avril qui règne en maître depuis plusieurs semaines ! C'est comme s'il se reflétait dans la pelouse sous la forme d'une multitude de pissenlits. Parmi les insectes qui plongent tête et pattes dans le pollen jaune, un papillon plane avec aisance. Un flambé. Il se pose soudain au cœur d'une corolle rayonnante. C'est décidé, la treizième étape de notre épopée au jardin se fera ici. Grâce à la bise fraîche et à l'heure matinale, le butineur n'est pas très vif et ne songe qu'à se régaler. Pas besoin de filet à papillons agressif ni de jumelles encombrantes, l'insecte joyau est à portée de main.

Je redécouvre avec plaisir sa franche beauté. Le voilier, comme on le nomme aussi en Suisse, se présente sous la forme d'un cerf-volant triangulaire au fond blanc jaunâtre vaguement soufré et nettement zébré de noir. A l'arrière, deux yeux orangés ornent une queue ocelée de bleu ciel. Je ne suis pas dans une serre tropicale, il a suffi que je me penche pour faire ce grand voyage.

Plus loin, j'en aperçois deux autres qui se poursuivent. Le haut du jardin sert probablement de poste de guet à un mâle belliqueux. Je suis ravi que de simples pruneliers défleuris et quelques aubépines en pleine éclosion leur offrent un paradis pour pondre. A l'instar de beaucoup de papillons, je pense que ces flambés sont particulièrement favorisés par ce printemps sec.

Le saviez-vous ? Le nom savant du flambé Iphiclides podalirius vient de Iphiclos, membre des Argonautes grecs, et de Podalire, héros de la guerre de Troye et frère de Machaon. Tiens, j'ai justement vu un papillon machaon ici-même il y a quelques jours !

A la semaine prochaine, quelques pas plus loin !

Le 22 avril 2017 - étape#13

Quand passe le papillon flambé - La Salamandre

Etape 13 de Mon voyage au jardin. / © Jean-Philippe Paul

Suivez chaque semaine l'itinéraire de ce voyage plein de surprises 100 % nature entre le jardin et le pas de la porte. Chaque fois, c'est une observation authentique, datée, localisée et illustrée dans ce carnet de route.

Retrouvez l'étape#12 Bienvenue ami de la pluie.

Une semaine sur deux, le Voyage au jardin est envoyé par e-mail aux abonnés de la rubrique.

Articles sur le même sujet

Réagir