Papier, crayons et ciseaux

Les achats de la rentrée seront éco-responsables cette année ! / © sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Ah ! la rentrée ! Quels achats, quels gaspillages sont commis en son nom ! A l’école comme au bureau, nos choix, réflexes écolo et petits gestes au quotidien peuvent pourtant faire la différence.

Avatar de Aino Adriaens
- Mis à jour le
Article d'origine par

Moins de feuilles

Notre fringale de papier ne cesse de croître, avec des conséquences dramatiques pour la planète : déforestation, pollution des eaux et des sols, gaspillage énergétique… On ne le répétera jamais assez : il faut absolument réduire notre consommation de papier, choisir du papier recyclé ou, à défaut, issu de forêts durables (FSC), et recycler nos vieux documents !

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Au bureau, évitons d’imprimer si ce n’est pas indispensable. Les copies recto-verso permettent aussi de sérieuses économies de papier. On peut réutiliser le dos des feuilles imprimées comme brouillon et faire circuler un document auprès de ses collègues plutôt que l’imprimer pour chacun. Réutiliser les enveloppes cartonnées et les colis en carton et diminuer la taille des caractères avant impression peuvent devenir simple réflexe.

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Les déchets de bureau sont composés en moyenne de 55% de papier et de 10% de carton : une bonne raison pour glisser sous notre poste de travail et sous la table de jeu une boîte qui recueillera les dessins ratés, les enveloppes et autres papiers usagés. Une tonne de vieux papiers permet de fabriquer 900 kg de papier recyclé, alors qu’il faut 2 à 3 tonnes de bois, 3 fois plus d’énergie et 100 fois plus d’eau pour fabriquer une tonne de papier de fibres fraîches.

La couleur grise du papier recyclé vous fait fuir ? Il existe aujourd’hui une gamme de « recyclés » de très bonne qualité allant du plus gris au plus blanc en fonction de la teneur en fibres récupérées (il en faut au minimum 50%). On trouve même des post-it colorés en papier recyclé !

Pour en savoir plus

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Stylos écolos

Vite acheté, vite jeté ! Tel est le lot de la plupart des stylos, marqueurs et fluos de nos trousses et bureaux. Ces objets en plastique génèrent une grande quantité de déchets non recyclables, et contiennent souvent des solvants organiques, polluants et mauvais pour la santé. Même les crayons en bois, que les enfants suçotent, sont généralement recouverts de vernis peu recommandables.

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Les solutions ? Les stylos et stylos-feutres rechargeables, les portemines et les crayons en bois non vernis et FSC. Pour surligner, utilisez des crayons de couleur ou des surligneurs rechargeables à base d’eau ou d’encres végétales. Côté colle, préférez celles sans solvants, à base végétale. Pour les ciseaux et autre petit matériel contenant du plastique, recherchez l’équivalent en bois ou en plastique recyclé.

Bonnes adresses

Cartouches, des solutions

Tous les bureaux sont équipés d’au moins un appareil consommateur d’encre : imprimante, fax ou photocopieuse. Même vides, leurs cartouches restent très polluantes (métaux lourds, solvants). Il faut éviter de les jeter à la poubelle. Aujourd’hui, il est possible de recharger la plupart des cartouches de 5 à 8 fois selon les modèles, mais guère plus de 10% d’entre elles suivent cette voie en Suisse et en France.

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

En Suisse, la garantie de recyclage SWICO prévue pour les appareils électroniques contraint les revendeurs à reprendre les machines et leurs accessoires usagés (cartouches, CD…). Quatre cents centres de collecte SWICO (déchetteries et magasins) sont aussi à disposition des consommateurs. Bon à savoir : La Poste suisse offre un service de remplissage des cartouches par voie postale. Il suffit d’envoyer les cartouches vides dans des enveloppes pré-affranchies et vous recevez en retour des cartouches remplies qui coûtent 30 à 50% moins cher que des neuves. Certaines marques, comme Canon ou Hewlett-Packard, assurent le remplissage ou le recyclage des toners de leurs photocopieurs.

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Enfin, il existe plusieurs associations et ateliers protégés qui récupèrent les cartouches d’encre : elles sont revendues à des entreprises de recyclage, et l’argent collecté sert à financer des projets humanitaires, solidaires ou environnementaux.

Trucs en vrac

  • Sac d’école : choisir un sac solide, en cuir ou en plastique recyclé.
  • Cahiers verts : préférer les fournitures dotées des labels FSC, Ange Bleu ou NF Environnement.
  • CD : utiliser des CD regravables et les recycler en fin de vie.
  • Pause-café : l’emballage mi-plastique/mi-alu des capsules de café pour machines à expresso est tout sauf écologique. Opter plutôt pour des cafetières traditionnelles. Choisir également des cafés ou thés bio ou issus du commerce équitable.
  • Au diable l’ascenseur : plutôt que de faire des « steps » au fitness après le boulot, pourquoi ne pas emprunter l’escalier en allant au bureau ?
  • Stop pub et abo : supprimer les abonnements inutiles et renvoyer à son expéditeur la pub indésirable.
  • Ameublement : opter pour des meubles en bois massif, local et FSC, et des chaises de bureau en bois ou en plastique recyclé.
  • Eclairage : remplacer les ampoules à incandescence et les halogènes par des ampoules économiques fluocompactes.
  • Ordinateurs : l’écran et les périphériques en mode veille ou même éteints consomment encore beaucoup de courant. Brancher tous les appareils de bureau sur une multiprise à interrupteur. Couper le courant dès qu’on quitte la pièce.
  • Déplacements : et si, demain, j’allais au boulot en train, à vélo ... ou en bateau ?

© sandra-cabezuelo-bertozzi.com

Pour en savoir plus

  • Ma maison écologique, par C. Levesque, éd. Eyrolles
  • forumdechets.ch
  • e[nergie-environnement.ch](http://• www.energie-environnement.ch)
Couverture de La Salamandre n°193

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 193
Août - Septembre 2009
Article N° complet

Réagir