Milou est au Pays de Cocagne !

Changement de paysage autour du milan noir. Pendant sa migration, il passe du désert du Sahara aux forêts européennes.

Embarquez dans le grand voyage du milan noir Milou, notre grand migrateur transsaharien! Suivez en direct ses déplacements grâce à sa balise satellite.

Avatar de Nathalie Jollien
- Mis à jour le
Publié par

24/03/17 - Halte à Lavaur (Tarn), France

Milou traverse le département de Haute-Garonne en passant au sud de Toulouse. Ce vendredi matin, il est dans le département du Tarn, à Lavaur, capitale du Pays de Cocagne. Il fréquente un centre de traitement de déchets ménagers. Il y passe la journée et y est encore pointé le soir. En France aussi, les sites où abondent les déchets sont très attractifs pour les milans noirs...

22/03/17 - Passage des Pyrénées, Espagne/France

Milou passe enfin la chaîne des Pyrénées et arrive en France dans l'après-midi du mercredi 22 mars ! Il est probable qu'il ait dormi dans des arbres au bord de la Garonne le soir même à l'ouest de Saint-Gaudens.

21/03/17 - Près de Saragosse, Espagne

Milou continuait sa traversée de l'Espagne mardi 21 après une nuit à l'est de Madrid le jour du printemps. Notre milan noir est maintenant en retard par rapport à des centaines de milans noirs qui sont passés en France ces derniers jours et qui ont atteint la Suisse. Les nids se construisent sous les sifflements nuptiaux des milans. Vite Milou, dépêche-toi !

La météo était perturbée cette fin de semaine dans le nord de l'Espagne et en région Nouvelle Occitanie.

18/03/17 - Sud de Séville, Espagne

Milou ne traine pas et le 17 mars au soir, jour de sa traversée du Détroit de Gibraltar, il arrive déjà au sud de Séville, la capitale de la Communauté autonome d'Andalousie. Il stationne en bordure d'un site industriel de type carrière ou décharge et il occupe une grande haie boisée. Il y a dormi et y était encore ce samedi 18 mars au matin.

17/03/17 - Traversée de Gibraltar ! (Maroc - Espagne)

Etape très symbolique ce matin du 17 mars avec la traversée du célèbre détroit des migrateurs : Gibraltar ! A 10 heures du matin, Milou est déjà en Andalousie près d'une grande retenue d'eau : l'Embalse de Charco Redondo.

16/03/17 - Tanger - Ceuta, Maroc

Milou ne traverse pas le Détroit de Gibraltar tout de suite et monte vers l'enclave espagnole de Ceuta.

14/03/17 - Rabat - Tanger, Maroc

Coup d'accélérateur pour Milou qui a remonté la côte atlantique marocaine le 14 mars pour arriver aux portes de l'Europe dans la région de Tanger.

11/03/17 - Benslimane, Maroc

Bonne nouvelle, Milou a terminé sa traversée du Sahara sain et sauf ! Il continue doucement mais sûrement sa remontée vers l’Europe. Le 11 mars, il était dans les alentours de la ville de Benslimane, à 30 kilomètres à l’est de Casablanca. Après le désert, la mer sera un nouveau danger pour notre rapace. Cette vidéo montre la noyade d'un circaète à Gibraltar après le harcèlement par les goélands.

Paysage marocain / © Soufiane M

08/03/17 - sud du Maroc

Durant sa traversée du Sahara occidental, Milou a visiblement décidé de faire quelques escales. Le 2 février, le rapace n’était plus très loin du Maroc, mais il est revenu sur ses pas pour passer quatre jours dans la même zone, à l’ouest de Mahbés.

Notre rapace s’est finalement remis en route et a atteint le Maroc le 7 février. Milou a poursuivi sa migration vers l’Europe : le 8 février, il était dans une zone aride du sud du Maroc. Bientôt, il arrivera aux limites du Sahara. Mais le voyage est encore loin d’être fini…

Milou n’en est pas à sa première migration. Chaque traversée est différente et renferme son lot de surprises. La Salamandre vous permet de les revivre grâce à une sélection d’articles tirés de ses archives.

01/03/17 - Bir Anzerane, Sahara occidental

Milou a continué sa migration vers le Nord. Le 27 février, sa trajectoire s'est quelque peu modifiée et s’est adaptée à la forme de la côte, direction nord-est. En fin de journée, il a quitté la Mauritanie pour passer dans le Sahara occidental. Le 1 mars, il a fait halte dans une zone de roche noire, une originalité sans doute bienvenue dans un paysage rempli de dune de sable. N'hésitez pas à visualiser en mode satellite pour profiter des paysages !

Dune de sable du Sahara / © Shawn Allen

26/02/17 - Bénichab, Mauritanie

Après un petit arrêt au lac de Maal, Milou a changé de cap, direction nord-ouest par-dessus les dunes de sable sahariennes. Le 26 février, il était déjà à Bénichab sur l’ouest de la Mauritanie.

Comme beaucoup d’oiseaux migrateurs, Milou a profité des vents favorables qui soufflent du sud au nord pour avancer. Excellents planeurs, les milans noirs montent en spirale dans des ascendances d'air chaud, puis glissent sur des kilomètres jusqu'au prochain ascenseur thermique. Le désert est franchi aussi vite que possible, au rythme de 200 à 500 kilomètres par jour.

Cela fait moins d’une semaine que Milou a commencé sa migration et il a déjà bien entamé la périlleuse traversée du Sahara. Si tout se passe bien, d’ici quelques jours, il devrait atteindre des zones plus accueillantes au nord du Maroc. Là, il pourra reprendre des forces et continuer son voyage vers l’Europe.

Combien de temps durera sa migration ? La Salamandre vous lance un défi, d’après vous, à quelle date Milou arrivera-t-il dans son site de nidification ?

Paysage désertique en Mauritanie / © Hugues

22/02/17 - Sud de la Mauritanie

C’est parti ! Milou a commencé sa migration vers le Nord.

Le 20 février, il était à Ngaye-Ngaye un petit village sénégalais où les habitants vivent essentiellement de l’extraction de sel. Il a ensuite continué vers le nord-est pour arriver, déjà le lendemain, dans la région de Linguère. Ce qui équivaut à environ 210 kilomètres parcourus en 24 heures.

Après une petite pause au bord du fleuve Sénégal, Milou est passé en Mauritanie. Le 22 février, il était dans une zone désertique tout au sud du pays. La traversée du Sahara va pouvoir commencer !

Le fleuve Sénégal sert de frontière entre la Mauritanie et le Sénégal. / © The Upstream Alliance

15/02/17 - Mine de phosphate, Hellesens, Sénégal

milou sénégal minerai blanc opération milan noir

Quelques arbres poussent sur un sol dont on extrait du minerai, Sénégal. / © Groupe Tolsa, AES

En milieu d’après-midi, Milou était perché sur un des rares arbres au sud d’une mine de phosphate. Cette substance sera vraisemblablement utilisée comme engrais en agriculture. Vu du ciel, le sol apparaît d’un blanc immaculé.

Alors que certains milans noirs pionniers sont déjà arrivés en Europe, Milou n’a toujours pas commencé sa migration. Quand se décidera-t-il à nous rejoindre?

10/02/17 - Thiès, Sénégal

Depuis une petite semaine, Milou revient chaque soir au même endroit. Il passe ses nuits dans une zone boisée, en bordure d’une cité de résidence. Au petit matin, il s’envole vers la périphérie de la ville dans des régions plus agricoles, pour y revenir en fin de journée.

06/02/17 - Forêt de Thiès, Sénégal

Milou est toujours à Thiès. Le mois de février avance, son calendrier interne doit commencer à se préparer pour le retour en Europe. Il faut prendre des forces pour le voyage!

20/01/17 - Forêt de Sébikhotane, Sénégal

Située à 25 km au sud-ouest de Thiès, au Sénégal, la forêt de Sébikhotane est un lieu prisé par Milou. Il y était de passage ce 20 janvier. En véritable habitué, notre rapace y fait halte tous les ans depuis cinq ans !

Milou est le seul oiseau de l’Opération Milan noir que l’on peut encore suivre. Mais au départ, trois oisillons avaient été équipés d’une balise. Lire aussi Le mystère Kundera.

Une forêt sénégalaise / © Niels Broekzitter

14/01/17 - Thiès, Sénégal

En ce mois de janvier, Milou est toujours sur sol africain, plus exactement au Sénégal. Il a passé plusieurs jours à Thiès, l’une des plus grandes villes du pays. Là-bas, la température était de 25°C au meilleur de la journée en ce 14 janvier. Rien à voir avec les valeurs négatives européennes. Vous comprendrez bien là tout l’intérêt des migrations...

migration milou milan noir carte

La dernière migration de Milou vers le Sud / © Google Maps

Dans les premiers jours du mois de janvier, Milou stationnait autour des grands lacs qui longent la côte sénégalaise. Bien vu pour un amateur de poisson.

Cela fait bientôt six mois, depuis août 2016, que notre oiseau migrateur préféré occupe son quartier d’hiver. Combien de temps profitera-t-il encore de son séjour ? L’an dernier, c’est à la fin février qu’il a entamé son voyage vers le Nord.

Comment ce milan noir s'est retrouvé avec une balise sur le dos ? Pour en savoir plus, retrouvez son histoire dans notre article : Opération Milan noir, késako ?

Milan noir / © RobertoC

Articles sur le même sujet

Réagir