Le livre fétiche de Blaise Mulhauser

Blaise Mulhauser

Blaise Mulhauser, du Muséum d'Histoire Naturelle (NE), se replonge avec bonheur dans un classique de Jean-Jacques Rousseau.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

« Dans Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, le grand philosophe se penche sur l'homme à l'état de nature. Il décrit par exemple l'humain comme une espèce moyenne en tout mais si bien adaptée à la survie : une idée biologiquement très juste et largement ignorée à l'époque. Rousseau était aussi un grand observateur de la nature. Cette particularité lui a permis, au contraire de ses collègues des Lumières, d'élaborer une vision nouvelle des rapports entre l'homme et la nature. On pourrait même croire qu'il a lu Darwin avec un siècle d'avance ! La modernité du propos est fascinante. Certaines de ses considérations sur l'intelligence animale ou sur la nécessité d'une vision globale du fonctionnement du monde restent même précurseurs ! Cette lecture est un peu ardue parfois mais promet de belles découvertes pour qui s'intéresse aux prémisses de la pensée sur l'influence de l'environnement sur l'être humain.» 

Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes. J.-J. Rousseau, éd. Flammarion, 294 p., 5,50 CHF.

Extrait  :

« Tout animal a des idées puisqu'il a des sens, il combine même ses idées jusqu'à un certain point, et l'homme ne diffère à cet égard de la Bête que du plus au moins. »

Couverture de La Salamandre n°210

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 210
Juin - Juillet 2012
Article N° complet

Réagir