Le livre fétiche d’Alain Baraton

Alain Baraton

Le jardinier du Parc du Château de Versailles Alain Baraton nous fait partager son engouement pour un livre engagé de Philippe Bourseiller, reporter-photographe.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

Le grand format Paradis perdus , de Philippe Bourseiller, m'a beaucoup touché par la vision contrastée qu'il assume. D'un côté, des photographies spectaculaires d'un monde naturel qui semble immuable. De l'autre, des textes courts et incisifs qui assènent des vérités cinglantes : les atteintes portées aux merveilles naturelles de notre planète. Ce livre offre un arrêt sur image du monde d'aujourd'hui : les beautés existent encore, mais nous les détruisons. Allons-nous continuer sur cette voie ? L'auteur suscite cette prise de conscience, ces interrogations. Voir ce que l'on risque de perdre, non seulement chez nous, mais aussi au-delà de nos frontières, ne peut que nous inciter au respect et au changement. La force de ce livre réside aussi dans la concision des textes. En quelques mots, l'auteur fait passer un message clair que l'on n'oublie pas.

Paradis perdus Ph. Bourseiller, éd. de La Martinière, 188 p. Epuisé chez l'éditeur, à dénicher d'occasion.

Extrait 

« Les impacts du changement climatique sur la biodiversité suscitent une grande inquiétude quant au devenir des espèces à l'horizon 2011. En Europe, la moitié des espèces végétales pourraient perdre 50% de leur habitat naturel. » Philippe Bourseiller (1969-)

Couverture de La Salamandre n°206

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 206
Octobre - Novembre 2011
Article N° complet

Réagir