Les sternes arctiques abandonnent

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Publié par

sterne

Un couple de sternes arctiques a tenté de nicher au bord du lac de Neuchâtel. Une première suisse inachevée à cause du climat estival très capricieux.

Cet été, un couple de sternes arctiques a tenté de se reproduire sur un banc de sable au Chablais de Cudrefin (canton de Vaud), dans la réserve de la Grande Cariçaie. C’est une première pour la Suisse et l’une des plus méridionales jamais observées.

La tentative n’a malheureusement pas abouti. Trois pontes, aucune éclosion. Les deux premières ont échoué à cause des vagues et de la montée du niveau du lac suite aux précipitations importantes. Un comble pour cet oiseau habitué au climat rude de l’Arctique. Tenaces, les deux oiseaux ont engagé leur troisième essai à 1,5 km de là, sur un radeau à sternes pierregarins dans la lagune du Fanel (canton de Berne). Là encore, pas d’issue heureuse, probablement à cause de la date de ponte tardive… Avec l’avancée de la saison, l’instinct de nicher diminue et le besoin de partir se fait sentir. Champion absolu parmi les oiseaux migrateurs à longue distance, cet élégant voyageur niche habituellement dans le Grand Nord et hiverne en Antarctique. Son voyage aller-retour entre les deux pôles peut atteindre 80’000 km! Dans une vie, une sterne arctique peut effectuer l’équivalent de 3 allers-retours Terre-Lune!

 

Source : Michel Antoniazza, Association de la Grande Cariçaie

Dessin : Ambroise Héritier

Articles sur le même sujet

Réagir