Le vocabulaire du sol

Article extrait du dossier Voyage au centre de la terre
Sol forestier recouvert de feuilles en décomposition / © Alessandro Staehli

Humus, mycorhize, lignine... Que signifient ces termes obscurs en lien avec le sol?

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

Litière

Ensemble des résidus végétaux, des crottes et des cadavres non encore décomposés. Ingrédient de base de la formation de la terre.

Mycorhize

Symbiose entre les filaments d'un champignon et les racines d'un végétal. Cette association intime concerne environ 80% des végétaux terrestres. Avec un bénéfice évident : les plantes mycorhizées se développent mieux et plus rapidement.

Anécique

Catégorie de vers de terre regroupant des espèces souvent de grande taille, comme le lombric commun, et se déplaçant verticalement dans la terre. Foreurs par excellence, ces annélides se nourrissent en surface et incorporent la matière organique en profondeur. Se distinguent des vers épigés qui vivent sous la litière ou dans le compost et des endogés, inféodés aux couches plus profondes.

Humus

Terreau noir, parfumé, 100% bio. Entièrement organique, il se compose notamment d'humines. Ces grosses molécules très stables sont formées de résidus difficilement digérables, de composés produits par les micro-organismes et de molécules spontanément formées. En savoir plus: Usine Humus, portes ouvertes.

Lignine

Fabuleuse invention végétale pour se protéger contre l'attaque du monde fongique et des parasites en général. Cette matière complexe confère au bois la rigidité et permet aux arbres de tenir debout. En savoir plus: Lignine, le chantier du siècle.

Intervalle post mortem

Laps de temps entre les toutes premières pontes de mouches dans un cadavre et le moment de sa découverte. Comme généralement l'arrivée des diptères a lieu dans les heures qui suivent le décès, l'étude du stade de développement des larves permet d'estimer le timing de la mort. Mais la météo, la saison et les conditions locales peuvent influencer fortement leur développement. En savoir plus: mille vies après la mort.

Couverture de La Salamandre n°236

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 236
Octobre - Novembre 2016
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir