Mini-monde, maxi-chiffres

Il est plus que jamais temps de protéger le sol. / © Fotolia

Dans le sol, les habitants se comptent par milliards, les feuilles recyclées par tonnes. Voici les chiffres exorbitants de la planète terre.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

1

sol

Sa destruction et sa dégradation ne sont pas récupérables à l'échelle d'une vie humaine. Autrement dit, le sol est une ressource difficilement renouvelable.

1000

ans environ

sont nécessaires à la formation d'un seul centimètre de sol.

1 cuillère à café

de terre en bonne santé contient plus d’organismes vivants qu’il n’y a d’êtres humains sur Terre. Et il y a autant d’invertébrés sous la semelle d’un randonneur que d'habitants en Suisse.

des sols mondiaux sont dégradés à cause d'une acidification, d'un compactage, d'une érosion ou de pollution d'origine hu­-
maine.

50 000

km2

ou l'équivalent de la superficie de la Slovaquie, c'est la surface de sol qui disparaît chaque année dans le monde, surtout à cause de l'urbanisation. En Europe, nous en perdons 11 hectares chaque heure, soit l'équivalent de 15 terrains de
foot.

79%

Tel serait l'accroissement potentiel du rendement agricole si le sol était géré de manière durable. Pour atteindre ce but, la FAO promeut avant tout une utilisation plus efficiente de l’eau et un usage minimal des pesticides.

9

tonnes

par hectare et par an, c'est la quantité de feuilles mortes que les vers de terre incorporent dans le sol forestier.

25%

de la biodiversité mondiale se trouve dans le sol. Avec les fonds océaniques et la canopée des forêts tropicales et équatoriales, la terre est le compartiment qui abrite le plus d'espèces inconnues de la science.

1542

milliards de dollars

C'est l'estimation de la valeur du travail effectué par la faune du sol au niveau mondial. Le recyclage des feuilles et des matières mortes pèse à lui seul 760 milliards de dollars par an.

50

espèces de nématodes ont été dénombrées dans une seule crotte de mille-pattes longue de 2 mm. Certains de ces petits vers sont omnivores, d'autres bactériophages, prédateurs, mycophages ou encore brouteurs d'algues.

4

vaches

ou environ 2 tonnes, c'est la masse totale de vers de terre vivant sous un pâturage d'un hectare.

1500

kg/ha

ou 150 grammes par mètre carré, telle est la masse moyenne de tous les animaux vivant dans un sol de prairie. Autrement dit 260 millions d'individus par mètre carré.

Jusqu'à 100 000

km

Telle est la longueur totale estimée des filaments de champignons sous un mètre carré de sol. De quoi entourer 2,5 fois notre planète.

95%

de tous les insectes vivent au moins une phase de leur développement dans le sol.

Couverture de La Salamandre n°236

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 236
Octobre - Novembre 2016
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir