Le livre fétiche de Lucile Solari

Lucile Solari est journaliste-productrice de Prise de Terre, le magazine environnement, nature et cadre de vie de la RTS, tous les samedis matin sur La Première. Elle évoque pour nous son livre fétiche Le vieil homme et la mer.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Degrés :

«  Le vieil homme et la mer est sans doute le premier vrai livre d'adulte que j'ai lu. Après avoir dévoré les histoires de Stevenson et de Jack London, j'ai piqué ce livre dans la bibliothèque de mes parents. Hemingway conçoit la relation de l'homme à la nature comme un combat. C'est ainsi qu'il faut comprendre la métaphore du pêcheur et du poisson. Il y a dans ce court roman une rare économie du verbe et en même temps une extraordinaire puissance du propos. Le pêcheur va tuer la bête, mais avec une noblesse et un respect extraordinaire. Celui qui pêche ou chasse dans cet esprit-là, je peux commencer à le comprendre. Dans ce petit livre qu'il faut lire et relire, l'homme lutte contre la nature, mais avec une énorme dignité et un profond respect. Ce sont des valeurs qu'on ferait bien de se rappeler aujourd'hui, en cette époque où on veut nous faire fantasmer avec des perspectives d'homme-machine. »

Le livre fétiche de Lucile Solari de la RTS

Le vieil homme et la mer E. Hemingway, coll. Folio, éd. Gallimard 149 p.

Extrait :

« Le poisson aussi est mon ami, dit-il tout haut. J'ai jamais vu un poisson pareil ; j'ai jamais entendu parler d'un poisson comme ça. Pourtant faut que je le tue. Heureusement qu'on n'est pas obligé de tuer les étoiles ! » (…) Il se sentit alors tout triste à l'idée que son grand poisson n'avait rien à manger ; sa volonté de le tuer ne s'en trouva d'ailleurs pas diminuée le moins du monde.»

Couverture de La Salamandre n°221

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 221
Avril - Mai 2014
Article N° complet

Réagir