Le livre fétiche d’Emilie Vanvolsem

Emilie Vanvolsem avec son livre fétiche, La Trace.

Emilie Vanvolsem, illustratrice pour La Petite Salamandre, vibre pour un livre hommage à un grand artiste naturaliste.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

« La Trace , de Nicolas Crispini, présente le travail et la vision artistique de Robert Hainard. Le peintre et naturaliste genevois est un as des crayonnés pris sur le vif. En tant qu'illustratrice, son œuvre me fait rêver et je retiens une leçon essentielle de la lecture de cet ouvrage : la spontanéité. Dans ses croquis, il saisit en quelques lignes l'essence même de l'animal. On découvre aussi dans ces pages la technique de la gravure, méthode complexe qui marque la patte de cet artiste. Le résultat donne un flou travaillé duquel se dégage une atmosphère unique, l'humidité des bois, de l'air, la brume matinale. C'est mon père qui m'a fait découvrir le travail de Robert Hainard quand j'étais enfant. Et même si mes dessins sont très éloignés de son style, sa démarche reste pour moi une source d'inspiration forte. On apprend aussi beaucoup au fil des pages sur cet homme discret aux talents multiples et profondément amoureux de la nature. »

Extrait :

« Peu d'individus ont le don de percevoir le réel brut. Il y faut une fraîcheur de sensation, un contact immédiat qui doit fort peu à l'instruction. Le réel est comme le renard qu'on observe : lâchez-le de l'œil, et il n'est déjà plus où vous croyez qu'il est. Il faut des esprits sauvages pour saisir ce qui est, pour garder vivant ce contact. » Robert Hainard (1906-1999)

Le choix d'Emilie Vanvolsem :
La trace. Approche de Germaine et Robert Hainard
N. Crispini, éd. Slatkine, 174 p., 84 CHF.

Couverture de La Salamandre n°201

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 201
Décembre 2010 - Janvier 2011
Article N° complet

Réagir