Le Doubs parasité

Une truite affectée par la Saprolegnia, un parasite qui décime les poissons du Doubs. / © Office de l'environnement du canton du Jura

Le mystère du Doubs et de ses poissons décimés a été en partie dévoilé cet automne 2011, après des mois d'investigations. Etat des lieux avec Christophe Noël, inspecteur de la chasse et de la pêche dans le Jura.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par
Christophe Noël

Christophe Noël

Quand et comment est apparu le problème ?

Des pêcheurs ont signalé des cas de truites et d'ombres morts, malades ou au comportement anormal dès le printemps 2010. Les premiers signes indiquaient l'apparition de taches blanches, puis la mort survenait le plus fréquemment.

Qu'est-ce qui est à l'origine de la maladie ?

Un parasite à croissance mycélienne du genre Saprolegnia a été identifié comme l'agent pathogène provoquant le syndrome. Commun dans les cours d'eau, il ne cause normalement pas d'infection d'une telle ampleur. Il pourrait s'agir d'une souche très virulente à l'origine peu claire, introduite par exemple par inadvertance lors de l'alevinage.

Quelles mesures avez-vous mises en place ?

Des mesures prophylactiques sont entreprises pour éviter la contamination d'autres cours d'eau. Au plan local, un suivi est réalisé actuellement par les gardes-pêche, avec l'aide des pêcheurs. Car le frai de la truite, qui débute à fin novembre, est une période de faiblesse où le parasite pourrait apparaître à nouveau.

Le Doubs est donc sous haute surveillance...

On peut le dire. Un programme d'étude franco-suisse est en cours pour surveiller la qualité et revoir la gestion hydroélectrique des eaux. Les problèmes de mortalité des poissons sont par ailleurs traités avec le soutien d'instituts universitaires. Et chacun peut agir dans l'intérêt des cours d'eau. En désinfectant le matériel de pêche après tout contact avec l'eau et en signalant des cas suspects de maladie, par exemple. Au-delà de ces problèmes, gardons à l'esprit que le Doubs possède une valeur paysagère et écologique exceptionnelle pour un cours d'eau de basse altitude.

Plus d'infos

Office de l'environnement du canton du Jura, Tél. 032 420 48 00

Office fédéral de l'environnement, Tél. 031 322 93 11

Couverture de La Salamandre n°207

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 207
Décembre 2011 - Janvier 2012
Article N° complet

Réagir