La transhumance de l’accenteur

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

le dessin de la semaine

« Il a de nouveau neigé cette nuit. Et en ce matin glacial, les nuages se sont dissipés pour laisser apparaître un ciel immaculé. Peut-être le tichodrome a-t-il été contraint de quitter sa citadelle pour descendre vers les gorges en contrebas ? Je scrute la falaise aux jumelles quand un oiseau s’envole, papillonne et revient se poser sur le rocher. Un accenteur alpin! Lui aussi, avec toute cette neige, a dû quitter les hauts sommets pour venir se réfugier en plaine.

Pendant qu’il se réchauffe au soleil, le plumage gonflé d’air, moi, je suis dans l’ombre glacée et je le dessine. Mais j’ai bientôt si froid aux mains que je renonce à sortir l’aquarelle. Je finirai tout ça à la maison. »

Châtel-sur-Montsalvens (Canton de Fribourg), 31 janvier 2015.

par Jérôme Gremaud

Articles sur le même sujet

Réagir