La chalarose, le mal qui tue le frêne

Carte de l'avancée de la chalarose du frêne de 2008 à 2016 / © Cartographie : DSF/INRA/WSL

Depuis une dizaine d’années, la chalarose du frêne se répand d’arbre en arbre. Ce champignon venu d’Asie défeuille, nécrose et tue. Les forestiers sont impuissants pour stopper la maladie qui menace l’existence même du frêne.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Article d'origine par
Chargement
Mortalité de branches de la cime, production de gourmands par réaction.
Contagion des feuilles vivantes, germination puis pénétration du champignon dans les tissus. Nécrose de l’écorce des rameaux.
Dissémination des spores par le vent.
Reproduction du champignon sur les pétioles des feuilles de l’année passée. Fructification donnant des spores.
Nécroses au collet (pied de l’arbre) encore mal expliquées.
Dégâts collatéraux sur l’arbre affaibli : insectes scolytes et champignons armillaires.
Survie hivernale du champignon dans les feuilles mortes.
Chute prématurée des feuilles porteuses du parasite.

Espèces cibles

• Frêne commun (Fraxinus excelsior)
• Frêne à feuilles étroites (Fraxinus angustifolia)

300 ans

Tel est l’âge que peut atteindre le frêne pour une hauteur de 30 mètres.

Les dates clés :

1992 - Pour la première fois en Europe, des frênes malades sont repérés en Pologne.

2006 - Le champignon Chalara fraxinea est désigné coupable. On parle alors de chalarose du frêne.

2013 - Une étude japonaise identifie la forme sexuée du champignon ravageur, Hymenoscyphus fraxineus, originaire d’Asie orientale.

Découvrez l'avancée de la chalarose du frêne en France et en Suisse entre 2008 et 2016 :

23,4 millions

Nombre de frênes en Suisse, l’arbre feuillu le plus abondant après le hêtre.

+ de 400

Nombre d’espèces de lichens vivant sur le frêne commun en Suisse.

5

Place du frêne dans le classement des feuillus les plus abondants en France après le chêne, le châtaignier, le hêtre et le charme.

Pourquoi le frêne risque-t-il de disparaître du paysage ? Réponse de Louis-Michel Nageleisen, expert référent sur le dépérissement des arbres au Ministère français de l'agriculture.

Couverture de La Salamandre n°239

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 239
Avril - Mai 2017
Article N° complet

Réagir
Les commentaires sont fermés.