Des infusions très animales

Grues cendrées / © David Tatin

David Tatin cherchait une façon personnelle de retranscrire la réalité intense et furtive de ses observations. Objectif atteint grâce à une version détournée d’un procédé ancien, le cyanotype.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Article d'origine par

Cyanotype ou la vie en bleu

Un cyanotype, mais qu’est-ce donc ? Une sorte de monochrome obtenu par une technique datant de plus de 170 ans. La recette consiste à mélanger en volumes égaux une solution de ferricyanure de potassium et de citrate d’ammonium ferrique. Appliquer le produit obtenu au rouleau sur un papier et laisser sécher. Plaquer ensuite contre le négatif de la photographie dans sa taille définitive de tirage. Exposer ensuite au soleil. Grâce au rayonnement ultraviolet, on obtient après cinq minutes environ une image dans les tons bleu de Prusse à bleu cyan. David Tatin a multiplié les essais, éprouvé son savoir-faire, testé les papiers, apprivoisé le bleu… Mais c’est une autre ambiance chromatique qu’il cherchait pour traduire ses observations. Il voulait se rapprocher de son inspiration première, les gravures de Robert Hainard.

Virage au bain végétal

Pour quitter l’univers du bleu, le photographe arlésien a fait virer ses cyanotypes en les immergeant dans du thé. Voilà comment l’artiste a retrouvé l’émotion ressentie lors du déclenchement de ses photographies. Le résultat obtenu est un hommage noble à l’instant nature. L’artiste revendique ces images qui assument la silhouette de l’animal. L’atmosphère qui s’en dégage transporte aux confins des arts plastiques et de la photographie.

Le cyanotype ou l'infusion animale

David Tatin / © J. Lhoir

David Tatin

Photographe davidtatin.com

  • 1975 Naît à Arles (Bouches-du-Rhône).
  • 1998 Chargé de mission au Conservatoire des Espaces naturels de Provence.
  • 2012 Se consacre totalement à la photographie.
  • 2014 Expose au Festival La Salamandre à Morges (Vaud).
  • 2015 Exposera la série Bestiaire à Cornier (Haute-Savoie) du 27 au 29 novembre.
Couverture de La Salamandre n°228

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 228
Juin - Juillet 2015
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir