Un homard bleu roi, une rareté en sécurité

Le homard bleu roi pêché en avril 2017 à Saint-Brieuc, une rareté. / © Fred Tanneau/AFP

Un homard européen d’une couleur exceptionnelle a été pêché début avril en Bretagne. Il est désormais résident de l’Aquarium Océanopolis de Brest.

Avatar de Nathalie Jollien
- Mis à jour le
Publié par

Une rareté a fait surface dans la baie de Saint-Brieuc en Bretagne. Début avril, un pêcheur a eu la surprise de tomber sur un homard bleu roi de toute beauté ! Une couleur exceptionnelle pour cette espèce de crustacé.

D’ordinaire le homard européen (Homarus gammarus) est effectivement bleu, mais avec une teinte beaucoup plus sombre, pareil à la couleur des fonds marins dans lesquels il vit : les rochers couverts d’algues et les sols vaseux. Notez que son cousin, le homard américain (Homarus americanus) est plutôt marron, vert, et que ces deux espèces finissent, toutes deux, avec une couleur rouge-orangée une fois dans notre assiette.

Anomalie génétique

Le crustacé a été remis à l’Aquarium d'Océanopolis à Brest, où il peut être admiré. Selon eux, «il y avait une chance sur deux à trois millions que ce homard soit bleu. La particularité physique de ce spécimen est due à une anomalie génétique qui favorise le développement d'un excès de crustacyanine, un pigment bleu.» En effet, habituellement la carapace du homard contient à la fois un pigment rouge-orangé, l’astaxanthine, et un pigment bleu, la crustacyanine. Une autre anomalie génétique, encore plus rare, peut provoquer l'effet inverse : l'absence totale de crustacyanine qui produit des crustacés totalement oranges.

Découvrez d'autres beautés bretonnes avec les photographies d'Erwan Balança.

Articles sur le même sujet

Réagir