Histoire d’une orchidée transalpine

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Le dessin de la semaine

« Belle, voyante, robuste et colorée. C’est ainsi qu’elle se présente la barlie de Robert dans les prairies sèches encore brunes: quel splendide cadeau de fin d’hiver! Pendant les dernières décennies, cette grande orchidée endémique du pourtour méditerranéen a connu une expansion formidable vers le nord. Auparavant considérée très rare en France, elle a atteint le département du Rhône en remontant le couloir rhodanien. Dans le Piémont (région du nord de l’Italie limitrophe de la France et de la Suisse), cette plante a été observée pour la première fois en 1984. En 30 ans, elle a colonisé une grande partie du sud de la région. Sur les stations les plus riches, on en dénombre désormais plusieurs centaines de pieds!

Aussi connue sous le nom d’orchis à longues bractées, Barlia robertiana doit son nom à deux botanistes français. Le genre Barlia a été créé par le savant sicilien Filippo Parlatore (1816-1877) pour rendre hommage à son ami et collègue Jean-Baptiste Barla (1817-1896), directeur du Muséum d’histoire naturelle de Nice. Le nom de l’espèce, lui, a été attribué en hommage à Gaspard Nicolas Robert (1776-1857). »

Pecetto di Valenza (Piemonte), 18 mars 2016

Par Lorenzo Dotti

Retrouvez Lorenzo Dotti, illustrateur naturaliste sur lorenzodottisketcher.blogspot.com.

Traduction par Alessandro Staehli

 

Vous aimez ces belles fleurs ? Découvrez le livre Sauvages orchidées!

Articles sur le même sujet

Réagir