Casseurs d’os

Gypaète barbu immature / © Audrey Margand

Observer le gypaète, emblématique casseur d'os, n'est pas si difficile selon la photographe Audrey Margand. Suivez ses conseils !

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

« Depuis sa réintroduction, il n'est pas si difficile d'observer le gypaète barbu (ici un immature reconnaissable à sa tête noire). Le bon moment pour voir le plus grand oiseau des Alpes, c'est quand le soleil réchauffe les parois rocheuses et génère des courants ascendants.

Avec un peu de chance, on pourra même voir le charognard lâcher des os dans le but de les casser en morceaux pour les avaler plus facilement. Un site dédié au gypaète et à sa réintroduction recense les observations. »

Observer le gypaète barbu

Audrey Margand

Basée à Lausanne, la naturaliste et photographe Audrey Margand nous emmène en Valais sur des chemins de montagne enneigés.

Couverture de La Salamandre n°201

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 201
Décembre 2010 - Janvier 2011
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir