Grand cormoran, petit déjeuner

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Publié par

Au petit matin, les grands cormorans affamés pêchent parfois collectivement sur les plans d’eau. Témoignage vidéo sur le lac de Neuchâtel, tout près des bureaux de la Salamandre. 

« Je venais de parquer mon vélo et je me suis tournée pour le cadenasser… Quand soudain j’aperçois un énorme groupe d’oiseaux noirs qui vole au ras de l’eau » raconte impressionnée Mélanie Schafter Contini, responsable administration à La Salamandre. Des grands cormorans! « C’était incroyable! Il y en avait au moins 500. J’ai bien sûr immortalisé la scène avec mon smartphone pour la montrer à mes collègues naturalistes » continue la témoin.

La rédaction, à son tour, partage cette vidéo particulièrement didactique. Dans la séquence on voit que l’arrivée d’un bateau au large effraye les oiseaux et provoque leur envol. Mais que faisaient-ils tous ensemble à moins de 60 mètres de la rive?
Après la nuit à la colonie du Fanel, les cormorans de la partie orientale du lac de Neuchâtel partent en quête de leur petit-déjeuner. Très grégaire, Phalacrocorax carbo organise des battues de pêche coopérative: en groupe serré disposé souvent en demi-cercle, ce piscivore entoure et pousse les bancs de poissons pour les capturer plus efficacement. Voilà percé le mystère de ce rassemblement matinal.

Envie d’en savoir plus? Portez encore un peu de patience, les pinceaux de Federico Gemma chauffent. La rubrique Tout près d’ici de La Salamandre de décembre-janvier sera dédié à ces bêtes noires très contestées. Guettez votre boîte à lettres…

Crédit vidéo: © Mélanie Schafter Contini, La Salamandre

Réagir