Epilogue

Article extrait du dossier Jardin sauvage - Polar polaire
© Laurent Willenegger

Un meurtrier peut aussi avoir ses heures de grâce. Le rideau du polar polaire tombe sur une becquée nuptiale insolite.

Avatar de Karine Poitrineau
- Mis à jour le
Article d'origine par

La neige de février avait fini par fondre, ne laissant que quelques vestiges verglacés dans les recoins les plus sombres du jardin. Les chatons du noisetier se balançaient dans le vent, les bourgeons des charmilles étaient prêts à exploser et les oiseaux, qui se passaient maintenant du soutien des mangeoires, s'égosillaient de tous côtés. Le Nouveau – je lui avais conservé ce surnom – suivait le mouvement ; affairé, il pourchassait les premiers moucherons, courait sans raison apparente le long du bassin, se postait sur chaque buisson et monticule et lançait sa ritournelle à tout bout de champ.

Distraitement, je suivais ses allées et venues. Il disparut derrière la haie, puis réapparut sur le muret, avant de s’éclipser à nouveau. Ce manège m'intrigua. Il était vraiment rapide, le bougre. Trop rapide, d'ailleurs.
L'apparition simultanée de deux ronds orangés confirma mes soupçons. Ils étaient deux, qui se poursuivaient maintenant. Encore une histoire à la conclusion morbide ? Abandonnant le haut du muret, l'un des deux oiseaux inspecta une fissure. D’un coup expert, il en sortit une grosse araignée, ou plutôt un faucheux. Après l’avoir picoré du bout du bec, il s'approcha à petits bonds de l'autre oiseau. L'heure du face-à-face... Celui qui tenait la proie tendait le bec, l’autre fléchissait un peu les pattes, écartant des ailes tremblantes, comme le font les oisillons. Une becquée, mais entre adultes. Un cadeau nuptial, un mâle et une femelle, assurément. Le sourire aux lèvres, je murmurai pour moi-même :

– Mauvais caractère, mais tellement beau. Non, pas beau. Ma-gni-fique !

Couverture de La Salamandre n°207

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 207
Décembre 2011 - Janvier 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir