Ep.3 – Poule d’eau, la vraie, la fausse

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Publié par

Bonjour! Aujourd’hui, on se retrouve au bord de l’eau pour observer un oiseau noir que tout le monde connaît. Qu’on ne prend même plus la peine de regarder. Dommage, il est plutôt rigolo… Mais ce n’est pas une poule d’eau. Son vrai nom, la foulque macroule reconnaissable à son front tout blanc.

Incroyable! Il y a quelques dizaines d’années, la foulque était encore un oiseau rare. Maintenant, on la trouve presque partout. Le secret de son succès? Pas de talent spécialisé particulier mais plutôt une capacité à s’adapter un peu à tout. Comme le goéland, comme la corneille, la foulque est une polyvalente qui nous accompagne partout.

Quand le printemps arrive, les mâles foulques deviennent extrêmement agressifs entre eux… et aussi avec tous les canards des environs. Pendant leurs corps à corps, ils essaient parfois de se noyer. Colverts, grèbes, harles, tout le monde fait les frais de leur mauvais caractère.

Ah, enfin, une vraie poule d’eau. Bec rouge à pointe jaune, ligne blanche sur les côtés… et surtout de longues pattes et une silhouette bien plus gracieuse. La poule d’eau est plus rare, toujours méfiante, cachée dans la végétation. Mais en hiver, la faim l’attire dans les ports.

Retrouvez tous les épisodes de La minute nature ou abonnez-vous à sa chaîne YouTube.

Réagir