L’envol du Gypaète, un livre événement

Quasi exterminé au XXe siècle, le gypaète barbu est de retour. Pour fêter les 30 ans de sa réintroduction, La Salamandre édite un livre-événement dédié à ce rapace légendaire.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Publié par

Connaissez-vous le gypaète barbu? Malgré son envergure atteignant les 2,70 m, le plus grand oiseau des Alpes avec le vautour moine n’est pas facile à observer. Seulement 32 couples se reproduisent aujourd’hui dans ce massif. Et dire qu’il y a 30 ans, il était carrément impossible de le rencontrer en Europe. Il ne subsistait plus qu’en Corse et sur le versant français des Pyrénées. Son déclin dans les Alpes s’est amorcé au début du XXe siècle. Parfois curieux au point de survoler de près le randonneur, ce vautour inoffensif a su malgré lui effrayer les hommes. Il a même été accusé à tort de capturer les agneaux et de s’en prendre aux enfants. Il fut donc pourchassé par tous les moyens. Pourtant, c'était une grave erreur : le gypaète est un géant inoffensif. Son régime alimentaire exclusivement charognard en est la preuve évidente.

Si aujourd’hui il vole encore dans le ciel de nos montagnes, le mérite en revient à une poignée de naturalistes et de biologistes qui ont cru à son retour dans les années 1970. Quelques années plus tard, en 1986, le programme international de réintroduction du gypaète s’amorce concrètement dans le Parc National des Hohe Tauern en Autriche : il y a trente ans tout juste. Depuis, les lâchers ont continué en Suisse, France et Italie et se sont élargis à d’autres massifs comme en Andalousie. Récemment encore, deux jeunes ont été libérés dans les Grands Causses-Cévennes.

Antoine Rezer et Jean-Luc Danis

Antoine Rezer et Jean-Luc Danis, les auteurs de l'ouvrage.

Pour rendre hommage à ce rapace légendaire et fêter les 30 ans de son retour, La Salamandre vient de publier L’envol du gypaète, le quatrième volume de sa collection de livres photo Histoires d’images. Au fil des 144 pages, les auteurs Antoine Rezer et Jean-Luc Danis, l’un Haut-Savoyard et l’autre Savoyard, partagent leur passion et leur connaissance de cet oiseau. Des parades hivernales jusqu’au grand jour de l’envol, leur témoignage exceptionnel est illustré par des images à couper le souffle et retrace le cycle de vie sur une année. Toujours attentifs à éviter tout dérangement de ce rapace qui demeure encore vulnérable, les photographes présentent également des images inédites de comportements jusqu’ici rarement immortalisés dans la nature.

Chapitre après chapitre, leurs anecdotes authentiques et leurs clichés nous guident à la découverte de la vie étonnante de ce géant montagnard. Saviez-vous par exemple qu’il niche en plein hiver, insoucieux de la neige et des frimas? Et qu’il se colore une partie des plumes avec de la boue ferrugineuse ? Vous allez aussi apprendre comment ce mangeur de moelle casse les os les plus grands pour se nourrir!

Par ce bel ouvrage, La Salamandre s’engage à contribuer à l’amélioration de l’image de ce charognard paisible et sympathique auprès du grand public. Un défi important qui mérite d’être soutenu et promu pour réparer les erreurs du passé. Parlez-en autour de vous !

Commander L’envol du gypaète d’Antoine Rezer et Jean-Luc Danis.

Cet ouvrage-événement fait déjà l'objet de nombreux échos dans les médias.

L'illustré / ActuMontagne.com /

Articles sur le même sujet

Réagir