Plus forts que le Mordor

Dans son édito du numéro 226, le rédacteur en chef Julien Perrot évoque les attentats de janvier 2015 à Paris et s'inquiète des dangereux déséquilibres de notre société.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Article d'origine par

L’actualité nous a rattrapés mercredi 7 janvier, deux jours avant le bouclage de cette Salamandre. L’horreur absolue d’une séance de rédaction qui finit dans le sang de nos confrères, puis la traque, les prises d’otages…
Etrangement, ce début d’année 2015 résonne comme un roman de Tolkien. Il y a les forces du mal, les extrémistes plus ou moins désespérés qui veulent abattre la liberté, l’ouverture et le dialogue à coups de kalachnikov ou de décapitations. Sur d’autres fronts, l’extermination des espèces se poursuit à folle allure sur les cinq continents, la course au profit détruit partout la beauté du monde. Et voici le pétrole dont le prix s’effondre pendant que la température moyenne du globe bat tous les records en 2014.
Face aux ténèbres s’allument des millions de lumières, des vocations, des initiatives petites ou grandes pour un monde vivable, durable et meilleur. Un monde de l’ouverture à l’autre et à sa culture, une civilisation du respect de la vie sous toutes ses formes.
De quel côté la balance va-t-elle pencher ? Quel espoir nous reste-t-il ? Que pouvons-nous faire ? Il n’y a plus de temps pour douter, pour se décourager, pour tergiverser… Levons-nous à la mémoire des victimes de Paris et engageons-nous tous ensemble dès aujourd’hui à construire demain.

Couverture de La Salamandre n°226

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 226
Février - Mars 2015
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir