Discrète conquérante

Genette / © Philippe Garguil

Pour vivre heureuse, la genette vit cachée. François Léger, technicien à l'ONCFS de Gerstheim (67), s'enthousiasme devant le succès grandissant de cet animal secret et méconnu.

Avatar de Fleur Daugey
- Mis à jour le
Article d'origine par
François Léger

François Léger

Qui est la genette ?

Un petit carnivore à la fourrure mouchetée qui ressemble à un chat mais possède un museau pointu et une queue annelée aussi longue que le reste du corps.
Il est originaire d'Afrique du Nord et est le seul représentant des viverridés en Europe. On le repère dans la péninsule Ibérique et en France. Il lance aussi quelques incursions en Italie.

Comment a-t-elle franchi la Méditerranée ?

Les hypothèses sont nombreuses et controversées. Il semble que la genette a accompagné les hommes comme animal domestique dès l'Antiquité en Espagne et au Portugal. Certains pensent qu'elle serait arrivée en France au Moyen Age au côté des Sarrasins ou seule en franchissant les Pyrénées.

Vous venez de boucler une étude entreprise

il y a 20 ans, qu'avez-vous appris ? L'implantation solide de la genette dans le grand Sud-Ouest a été confirmée, on l'a même observée dans les plaines agricoles alors que c'est un animal forestier. Elle progresse depuis l'estuaire de la Loire, vers le Centre et la Bourgogne. Le cas le plus frappant est son développement dans l'ensemble du pourtour méditerranéen.

Comment expliquer cette réussite ?

Nocturne, elle est très discrète et n’a jamais souffert d’une mauvaise réputation ni de persécutions. Son statut d'espèce protégée et la déprise agricole jouent aussi un rôle dans son avancée. Dans le Sud-Est, l'embroussaillement dû à l'abandon des terres cultivées a profité à ce mammifère doté de belles capacités d'adaptation.

Plus d'infos

ONCFS, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

SFEPM, Société Française pour l'Etude et la Protection des Mammifères, fascicule n° 16 de l'Encyclopédie des Carnivores de France

Couverture de La Salamandre n°204

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 204
Juin - Juillet 2011
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir