Des pèlerins à Neuchâtel!

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Publié par

faucon pèlerin

Le faucon pèlerin a niché cette année au centre-ville de Neuchâtel, à 1 km des bureaux de La Salamandre.

Ce printemps, un couple de faucons pèlerins s’est établi à Neuchâtel, sur la Basilique Notre-Dame de l’Assomption, communément nommée « église rouge ». Une première pour le chef-lieu de canton.
Bilan : trois fauconneaux ont vu le jour en avril sur le clocher du lieu saint et se sont envolés avec succès au mois de juin. La nidification n’est pourtant pas due au hasard. Depuis une quinzaine d’années en fait, l’espèce hiverne plus ou moins régulièrement dans la cité suisse sur les tours de la Collégiale, sur les bords de fenêtres d’un grand bâtiment à Monruz ou sur le clocher de l’église rouge. Les hauts bâtiments lui servent de perchoirs et l’abondance de pigeons, mouettes et corneilles fait le bonheur de ce prédateur d’oiseaux. Cependant, malgré la pose d’un nichoir sur le clocher il y a plus de dix ans, les faucons ne s’étaient jamais reproduits jusqu’à cette année.

Après Bâle, Zurich, Paris ou Nancy, Neuchâtel rejoint aujourd’hui la liste des villes colonisées par Falco peregrinus. Une bonne nouvelle pour une espèce qui avait failli disparaître dans les années 1970 à cause des trafiquants de rapaces et des pesticides organochlorés.

Source et photo : Alessandro Staehli ; plus d’images sur indionature.com

 

 

 

Articles sur le même sujet

Réagir