L’arbuste trésor

Fruits de sureau / © Maria Brzostowska - Fotolia

A la fin de l'été, les délicates ombelles de sureau se sont métamorphosées en appétissantes baies foncées. Voici comment les apprêter de manière originale.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

Le sureau noir est une plante extraordinaire. Avec son bois à la moelle molle, on peut faire des flûtes. Avec ses fleurs, des beignets ou un sirop renommé. Et quand vient le temps de ses fruits, c’est à nouveau la fête. De plus, il pousse facilement le long de toutes les haies et dans tous les jardins, pour autant qu’on lui laisse un peu de place.

Ses baies bleu-noir sont riches en vitamines, en fer et aussi en certains polyphénols excellents en prévention contre les maladies cardio-vasculaires ou certains cancers. Mais il faut les cuire, sous peine de vous exposer à une bonne diarrhée.

Grappe de baies de sureau noir / © Gisèle Rime

Crumble de sureau

Ingrédients

  • Quatre moules à ramequins
  • 300 g de baies de sureau
  • Quatre pommes sauvages
  • 50 g de sucre roux
  • 50 g de beurre
  • 70 g de farine

Préparation

  • Récoltez les baies de sureau à maturité. Lavez-les à l’eau.
  • Mélangez sucre et farine dans un récipient. Coupez des petits morceaux de beurre que vous ajoutez puis malaxez pour obtenir une pâte. Sablez en prenant des petits bouts que vous frottez entre vos doigts.
  • Garnissez le fond des ramequins de baies puis déposez des rondelles de pomme sauvage sur le dessus.
  • Couvrez avec la pâte puis enfournez 30 minutes à 210°. En fin de cuisson, on doit voir le jus bouillonner sur les bords du ramequin.

Recette de Patrick Luneau

Découvrez d'autres recettes à partir des fleurs du sureau ou de ses baies.

Couverture de La Salamandre n°235

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 235
août - septembre 2016
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir