Chat alors  !

Ce chat sauvage marque un piquet en bois de son odeur. / © Darius Weber

Comment se porte le chat sauvage dans l'Arc jurassien ? Une étude menée depuis 2008 précise sa situation. Explications de Caroline Nienhuis, collaboratrice scientifique à l'OFEV.

Avatar de Karine Poitrineau
- Mis à jour le
Article d'origine par
Caroline Nienhuis

Caroline Nienhuis

Combien de chats sauvages avez-vous pu dénombrer ?

L'étude que nous avons menée ne permet qu'une estimation assez large de la population. Sur les cantons du Jura, de Berne, Soleure et Bâle-Campagne, on évalue les effectifs entre 450 et 900 individus.

Est-ce une bonne nouvelle ?

C'est mieux que ce qu'on espérait et cela prouve que le chat sauvage se porte bien. Beaucoup mieux qu'il y a quelques années, en tout cas ! Autrefois, l'espèce était répandue dans le Jura et sur le Plateau. Mais, persécutée, elle a été quasiment éliminée au début du XXe siècle. A partir des années 1980, on a observé un retour de ce mammifère depuis le Jura français, mais sans avoir d'idée claire sur le nombre d'animaux présents.

Quelle méthode utilise-t-on pour détecter un animal si farouche ?

Le chat sauvage est difficile à distinguer de certains chats domestiques tigrés. On ne peut pas se baser sur les rares observations visuelles. La technique employée est d'enduire des poteaux de valériane. Les félins raffolent de cette odeur et se frottent contre le bois. Il suffit ensuite de récolter les poils qui se sont accrochés et de faire une analyse génétique pour préciser l'espèce.

Peut-on être optimiste pour l'avenir de l'espèce ?

Les populations semblent dynamiques. On espère qu'elles continueront à recoloniser l'Arc jurassien. L'habitat naturel, un mélange de forêt et de prairie, est suffisamment conservé. Notre seule inquiétude est le risque d'hybridation avec le chat domestique, qui pourrait menacer l'espèce. Pour évaluer ce danger, une étude génétique est en cours.

Couverture de La Salamandre n°204

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 204
Juin - Juillet 2011
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir