Cataplasme et décoction

Article extrait du dossier Les pouvoirs du sureau
La décoction de feuilles de sureau possède de nombreuses vertus médicinales. / © Gilbert Hayoz

Tout est bon dans le sureau, même les feuilles. Elles se dégustent, soignent et rendent de précieux services aux jardiniers. Quelques recettes pour en tirer le meilleur.

Avatar de Mireille Pittet
- Mis à jour le
Article d'origine par

Asperges

En attendant les asperges du pays, goûtez les pousses de sureau ! Epluchez des tiges tendres et vertes de l’année pour n’en garder que la moelle. Découpez-les en tronçons de 8 cm et cuisez-les dans l’eau salée durant 10 à 15 minutes. Servir tiède avec une vinaigrette, de la crème ou du beurre fondu et des fines herbes.

Portez un gri-gri !

Il paraît que les verrues frottées avec un morceau de moelle jeté ensuite sur un tas de fumier disparaissent… Dans le même registre, une personne malade qui porte sur soi une branche de sureau dans laquelle la moelle a été remplacée par un papier avec son nom et sa date de naissance guérirait de la fièvre.

Prisez !

Pour stopper les saignements de nez, appliquer sur l’hémorragie une feuille de sureau pliée et écrasée entre les doigts. Sniffer de la poudre de feuilles séchées aurait le même effet ! Les feuilles en cataplasme soulagent contusions et maux de dents.

Breuvage de feuilles de sureau / © Gilbert Hayoz

Faites une purge !

Médecin de campagne dans le nord de la France au début du XIXe siècle, Cazin rapporte que les paysans du Boulonnais, dans le Pas-de-Calais, mangeaient des feuilles de sureau frites au beurre ou broyées avec du miel. Un plat recommandé pour combattre la constipation.
Une décoction de 20 à 30 g de feuilles dans du petit-lait est diurétique et efficace contre les rhumatismes. Si l’odeur est trop repoussante, ajoutez du miel et bouchez-vous le nez !

Donnez de l’engrais !

Des feuilles de sureau ajoutées au compost accélèrent sa décomposition. De même, la terre formée au pied des sureaux est riche en humus et attire les vers de terre

Feuilles de sureau macérées dans de l'eau / © Gilbert Hayoz

Pulvérisez !

Un kilo de feuilles fraîches macérées une semaine dans 10 litres d’eau donne un purin répulsif aux rongeurs. Filtrer et verser dans les galeries tous les deux jours.
Pour éloigner les pucerons du jardin, essayez la décoction de feuilles de sureau ! Faites bouillir 500 g de feuilles et de tiges vertes dans 3,5 litres d’eau durant une demi-heure. Ajoutez un peu de liquide pour compenser l’évaporation. Filtrez ce liquide et le conserver en bouteilles. Pulvérisez la décoction sur les plantes colonisées par les pucerons. Le mélange est aussi efficace contre le mildiou.

Et encore...

Délicatesses aux fleurs de sureau

Gourmandises aux fruits de sureau

Couverture de La Salamandre n°193

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 193
Août - Septembre 2009
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir