Carte blanche à Laëtitia Locteau

Nénuphars à l'encre de chine / © Laëtitia Locteau

Quand les nénuphars passent sous le pinceau - ou plutôt le bambou - de Laëtitia Locteau, ils virent au noir et blanc et s'emplissent de poésie.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par

« Ces variations sur le thème du nénuphar sont liées à une exposition à l’Ile de Versailles, un jardin japonais au cœur de Nantes. Je les ai dessinées à l’encre de Chine, avec un bambou, une technique qui a libéré mon trait depuis quelques années . »

Carte blanche à Laëtitia Locteau

Laëtitia Locteau

Laëtitia Locteau

  • 1978 : Naissance en Vendée.
  • 1983 : Grandit à la campagne et contemple la nature jusqu’à en oublier l’école !
  • 1994 : Premier déclic aux Arts appliqués de Nantes : se passionne pour le dessin documentaire.
  • 1996 : Riches années dans le graphisme, mais les crayons lui manquent...
  • 2003 : Rencontre un autre Nantais, Denis Clavreul : la légèreté de son trait la fascine et la stimule.
  • 2005 : Se lance comme illustratrice nature grâce à la revue « Terre Sauvage ».
  • 2007 : l’encre de Chine lui permet de se lâcher, second déclic !
  • 2009 : Son blog dit « Suis une contemplative de Dame Nature qui lui rend en peinture » !

laetitialocteau.blogspot.com

Couverture de La Salamandre n°196

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 196
Février - Mars 2010
Article N° complet

Réagir