Carte blanche à Alain Longet

La Lessive des Savoyards, huile sur toile, 120 x 140 cm / © Alain Longet

Le peintre Alain Longet présente une œuvre sortie de la brume hivernale et inspirée d'un dicton populaire plutôt amusant.

Avatar de Laurent Willenegger
- Mis à jour le
Article d'origine par

«Lorsque les Savoyards étendent leur lessive, il faut s’attendre à de la pluie. Les Vaudois avaient l’habitude de faire cette prédiction en observant la rive opposée quand les nuages, tels des draps, commençaient à étendre leur blancheur immaculée sur les hauteurs.

J’avais d’abord peint cette toile dans des couleurs estivales et très ensoleillées. Plus tard, séduit par la poésie de cette histoire de lessive, je l’ai transposée en hiver. Avec les brumes.»

Alain Longet

Alain Longet

  • 1942 : naissance au bout du Léman, à Genève.
  • 1953 : joue aux explorateurs le long du Rhône et de l’Allondon avec d’autres gamins de Cartigny (GE).
  • 1961 : de belles et riches années à la réputée Kunstgewerbeschule de Bâle.
  • 1968 : gagne sa vie dans le graphisme et la publicité à Genève puis à Lausanne, où il vit depuis une trentaine d’années.
  • 1988 : rencontre sa future épouse Tatiana, une brillante artiste formée entre autres à l’Académie impériale de Saint-Pétersbourg. Donne un nouvel essor à sa peinture.
  • 1990 : adopte la palette à plein temps et affine un style très personnel, tout en nuances. Lacs, brumes et montagnes sont ses sujets favoris même si la Toscane et Venise le fascinent.
  • 2007 : La Salamandre découvre ses toiles à Lausanne : coup de foudre. Et en plus c’est un fidèle abonné !

pinxit.ch

Couverture de La Salamandre n°195

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 195
Décembre 2009 - Janvier 2010
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir