Bourdons à la une

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Publié par

L'équipe rédaction en pleine réflexion

Lundi passé, les bureaux de La Salamandre étaient en effervescence. Séance de rédaction hebdomadaire, mais aussi remue-méninges pour une question cruciale : quelle reine des bourdons sera élue pour figurer en couverture du prochain numéro ?

Rue du Musée 4 à Neuchâtel, jour J-27. A environs un mois du bouclage, l’équipe de la rédaction est concentrée sur un choix difficile. En ce lundi 15 décembre, notre graphiste Jean-Luc dévoile sous les yeux de ses collègues curieux une sélection d’images qu’il a patiemment débusquées. Trouver des clichés adéquats sur ce thème n’a pas été une mince affaire, car photographes et images ne se pressaient pas au portillon. Heureusement, des dessins viennent étoffer le panel maintenant suffisamment grand pour être débattu en toute objectivité.

Qui figurera sur le numéro 226 à paraître début février ? Chaque photo ou dessin met en scène une reine de bourdon, sous un angle différent et dans des paysages variés. Certaines prennent plus la pose que d’autres et chacune semble avoir son caractère. Au regard des couvertures précédentes et du message à transmettre, quel choix sera le plus pertinent ? Julien, rédacteur en chef et auteur du dossier, en sait un rayon sur les bourdons. Il veille à ce que l’image soit fidèle à l’angle retenu pour ce sujet.

Sélection de l'image du prochain numéro sur le bourdon

Grand moment. La concentration est de mise pour sélectionner l’image du prochain numéro sur le bourdon. Sa carte de visite en quelque sorte.

En silence, les visages s’approchent à tour de rôle du mur. Puis les avis se succèdent. « Gros plan sur les yeux?  Posture de profil ? Posée sur une fleur, oui mais laquelle? Le blanc domine-t-il trop les couvertures hivernales précédentes? Celle-là n’accroche pas le regard. Ici, on dirait une couverture d’un Miniguide. Le choix d’un dessin serait l’occasion de casser avec une tendance aux photos assez marquée récemment. Ce fond coloré plaît beaucoup ! »

D’un commun accord l’équipe choisit… une poignée d’images. Premier tri, qui appellera un nouvel échauffement de neurones à tête reposée. Réponse début février, dans vos boîtes aux lettres.

Articles sur le même sujet

Réagir