Au travail, vers de terre !

© Patrick Luneau

Découvrez le prodigieux travail des vers de compost qui passent leur vie à produire du terreau.

Avatar de Patrick Luneau
- Mis à jour le
Article d'origine par

Les vers de terre sont de formidables ingénieurs. Selon leur mode de vie, ils se répartissent en trois catégories. Les plus connus sont les anéciques dont fait partie le lombric. Ces grands vers consomment la moitié de leur poids par jour. Ils font constamment l’ascenseur entre l’argile dans les profondeurs du sol et la matière organique en surface pour faire leurs provisions. Ils déposent en surface des petits excréments entortillés appelés turricules.

Les vers endogés, de taille moyenne, creusent des galeries horizontales dans le sol et se nourrissent également de matières organiques et de terre. Moins visibles en surface, ils représentent tout de même jusqu’à 50% de la biomasse des terres fertiles !

Enfin, les vers de surface ou vers épigés se nourrissent de matière organique en décomposition. Petits, fins et bien roses, ces décomposeurs vivent en surface, au niveau de la litière. Ce sont eux les vers de compost qui initient le processus de dégradation des ordures ménagères. Observez ce prodige à travers les parois transparentes d’un bocal ou d'un vieux broc transformé en vermicarium.

âge : dès 5 ans
préparation : 15 minutes

Matériel

  • Un vieux broc ou un récipient transparent
  • Du sable
  • Des épluchures fraîches
  • Du terreau
  • Quelques vers de compost aussi appelés vers de fumier

Comment faire

Au travail, lombrics !

© Patrick Luneau

Versez 10 cm de sable.

Ajoutez du terreau.

Au travail, lombrics !

© Patrick Luneau

Déposez les épluchures.

Au travail, lombrics !

© Patrick Luneau

Installez vos vers de terre en surface puis oubliez le pot dans un endroit sombre et pas trop sec. Jetez-y un œil de temps en temps pour voir l’évolution du brassage, sans oublier de vaporiser un peu d’eau en surface pour maintenir l’humidité.

Au travail, lombrics !

© Patrick Luneau

Vu du dessus : au bout de quelques semaines, la belle terre !

Et encore…

Pour ensemencer votre récipient, cherchez les vers de terre au pied d’un compost ou en soulevant des pierres ou morceaux de bois. Sinon, plantez une fourche dans la terre puis agitez le manche. Les vers de terre, principale nourriture de la taupe, se réfugieront rapidement à la surface. Car les vibrations transmises par votre outil ressemblent comme deux gouttes d’eau à celles que fait le prédateur en plein creusage.

Règles d'or

  • Pour que les vers soient actifs, la température du local où ils sont stockés doit être comprise entre 15 et 25 degrés.
  • Même si le sable du fond absorbe un peu d’eau excédentaire, n’inondez pas le récipient sous peine d’asphyxier vos vers.
  • Mettez votre pot dans l’obscurité ou entourez-le d'un carton : les vers fuient la lumière.
  • Essayez de mettre dans votre lombricarium des individus avec de gros anneaux. Ceux-ci devraient en effet produire prochainement des petits vers miniatures.

Retrouvez bien d'autres idées de bricolages et une multitude d'activités nature dans notre guide de La nature en famille au printemps.

Accédez à toutes nos activités famille.

Retrouvez tous nos bricolages.

Couverture de La Salamandre n°228

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 228
Juin - Juillet 2015
Article N° complet

Réagir