Mammifères entre abysses et sommets

Rorquals communs en Méditerranée / © Franck Dhermain

Le livre Mammifères de PACA est un miroir de la biodiversité extraordinaire de cette région. Entretien avec Pierre Rigaux, coordinateur de la rédaction.

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

Pierre Rigaux, le monumental ouvrage Les mammifères de Provence-Alpes-Côte-d'Azur présente 114 espèces, c'est énorme !

Oui, cette richesse s’explique surtout par la diversité extraordinaire des milieux : de 4100 m d’altitude dans le massif des Écrins à - 2600 m au large des côtes provençales ! Dans le sud-est de la France, on trouve à la fois des espèces typiquement méditerranéennes comme le pachyure étrusque, une minuscule musaraigne qui craint les climats froids, et des espèces plutôt nordiques en limite de répartition comme la sérotine de Nillson, une chauve-souris présente du cercle polaire jusqu’aux Alpes du Sud.

Y a-t-il eu des arrivées récentes d'espèces ?

La plus marquante est probablement celle du loup gris, naturellement, il y a 25 ans. C’est une chance formidable pour la biodiversité, mais ce retour est encore refusé par les lobbies agricoles et par certains politiciens clientélistes… ce qui rend la cohabitation difficile.

Et des disparitions ?

Le phoque moine, éradiqué des côtes provençales dans les années 1930. Cette espèce autrefois commune en Méditerranée est aujourd’hui menacée de disparition au niveau mondial, éliminée par l’Homme.

Une espèce potentielle que vous espérez découvrir ou voir revenir ?

Le lynx boréal : beaucoup disent l’avoir vu, mais on n’a toujours pas de preuve de sa présence... Rarissime et insaisissable !

Mammifères de Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Pierre Rigaux, coordinateur de la rédaction de l'ouvrage Mammifères de Provence-Alpes-Cote-d'Azur

Si vous deviez évoquer un mammifère de montagne...

Le lièvre variable. A haute altitude en hiver, ses traces dans la neige sont souvent le seul signe de vie à l’horizon… Un animal incroyablement adapté au froid et menacé par le réchauffement climatique. Là haut, au-delà de 3000 m, il y a aussi le campagnol des neiges, le mammifère le plus haut de PACA.

Et un représentant des fonds marins ?

Le grand cachalot. Il plonge à plus de 2000 m pour chasser les calmars, ça n’est pas une légende. Je trouve cela fascinant ! Et peu de gens savent qu'on peut observer des cachalots à quelques kilomètres des côtes varoises. Mais comme beaucoup de cétacés, ils sont menacés par la pollution des mers, les filets de pêche, les sonars…

Plus d'infos sur Mammifères de PACA, un ouvrage collectif réalisé par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), le Groupe d'étude des Cétacés de Méditerranée (GECEM) et le Groupe Chiroptères de Provence (GCP).

Vous voulez partir en quête des mammifères autour de chez vous ? J'observe les mammifères!

3 chiffres fous des mammifères de PACA

  • 114 espèces présentes sur les 130 de France!

  • Plus de 5000 mètres séparent le cachalot dans les abysses et le campagnol des neiges dans la pelouse alpine.

  • Le plus grand mammifère de la région pèse 30 millions de fois plus lourd que le plus petit ! Et oui, 70 tonnes pour le rorqual commun (photo à la une) et guère plus de 2 grammes pour le pachyure étrusque...
Mammifères de PACA

Cachalot en Méditerranée. Le mammifère le plus profond de France. / © Franck Dhermain

Mammifères de PACA

Lièvre variable, un des mammifères vivant sur les sommets de PACA. / © Olivier Born

Réagir