Abeilles poétiques

Quand l'art réunit les abeilles et l'urbain / © Olivier Darné

Le mariage de l'art et de la science a fait naître l'initiative Pollinisation de la ville, à Saint-Denis (93). Olivier Darné, artiste et concepteur du projet, nous fait découvrir comment les abeilles réveillent l'écosystème urbain.

Avatar de Fleur Daugey
- Mis à jour le
Article d'origine par
Olivier Darné

Olivier Darné

Comment votre projet est-il né ?

Il a germé sur le terreau de notre curiosité d'artiste pour la façon dont l'abeille, en ville, questionne l'Homo urbanicus, qui s'est coupé de la nature et vit en quelque sorte hors-sol. Notre but est de réveiller les consciences et de susciter des questionnements sur la place donnée à ces pollinisateurs dont une grande partie de notre alimentation dépend.

Quelles actions avez-vous mises en place ?

Nous installons sur les trottoirs des ruches et des œuvres d'artistes qui servent de maisons pour abeilles, afin de susciter l'intérêt du grand public. Des chercheurs du CNRS nous accompagnent et analysent la diversité des pollens ou les quantités de miel produites.

Qu'avez-vous découvert ?

Les abeilles semblent produire aisément du miel en ville où elles trouvent parfois une plus grande diversité de pollens qu'à la campagne. Le monde rural est bien souvent soumis au diktat de la monoculture et des pesticides. C'est la ville qui nous incite à nous interroger sur la destruction des paysages. Un sacré paradoxe !

Abeilles heureuses en ville, bonne nouvelle ?

On se réjouit, bien sûr, qu'elles y trouvent une place privilégiée. Mais cette fausse bonne nouvelle met dramatiquement en lumière la mauvaise santé de nos campagnes, qui demeurent un milieu de vie crucial pour ces insectes.

Vous avez aussi créé une banque du miel...

Grâce aux dons de 700 sociétaires, nous avons réuni des fonds pour fournir des essaims et du matériel à des apiculteurs en difficulté. Ainsi l'argent, matière morte, donne la vie !

Aller plus loin

Nectar urbain, ou l'essor de l'apiculture sur les toits des villes

Notre film Les abeilles, miel ou déconfiture signé Daniel Auclair dans notre trilogie de films consacrée au jardin

Couverture de La Salamandre n°211

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 211
Août - Septembre 2012
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir