3 conseils pour observer la vie d’un verger

« 19 octobre, fruits au sol après une nuit venteuse! » / © Yves Fagniart

Un arbre fruitier attire comme un aimant oiseaux, mammifères ou insectes. Alors imaginez un verger ! L'endroit rêvé pour placer un affût.

Avatar de Alessandro Staehli
- Mis à jour le
Article d'origine par

Repérer

En automne, tout arbre ou arbuste portant des fruits comestibles et mûrs est intéressant pour observer des animaux. Choisissez un fruitier situé à un endroit calme et éloigné des habitations. A la campagne, les vergers à hautes-tiges offrent souvent les plus belles rencontres.

Observer

Pour découvrir les visiteurs du verger, asseyez-vous contre un tronc ou une clôture à une trentaine de mètres des fruits tombés. Avec un peu de patience et des jumelles, vous verrez probablement des merles, des étourneaux ou des grives se nourrir. Les chevreuils sont actifs tôt le matin ou le soir. Pour les voir, placez-vous sous le vent, mettez des habits sombres et cachez-vous éventuellement sous un filet de camouflage. N'oubliez pas une lampe de poche pour éclairer le verger de temps en temps et pour rentrer sans encombres.

Agir

Si vous avez de la place, plantez un fruitier à haute-tige dans votre jardin. Chez des pépiniéristes spécialisés ou sur internet, vous trouverez des anciennes variétés et de bons conseils pour la plantation comme pour la taille. Et puis, au moment de la récolte, pensez à partager votre récolte avec les animaux sauvages.

Pour aller plus loin:

Faites un tour sur le site internet des associations qui remettent au goût du jour des variétés de fruitiers anciennes pour le plus grand bien de la biodiversité, Retropomme en Suisse, Vergers Vivants en France.

Ou immergez-vous dans notre article associé L'heure de gloire du verger.

Couverture de La Salamandre n°224

Cet article est extrait de La Salamandre
n° 224
Octobre - Novembre 2014
Article N° complet

Articles sur le même sujet

Réagir